Nintendo plancherait avec Microsoft sur le Cloud Gaming à destination des USA et du Japon

Les liens entre les constructeurs du milieu vidéoludique semblent se souder. Autrefois ennemis, les firmes n’hésitent plus à collaborer aujourd’hui. Ces derniers jours, Sony a créé la surprise en annonçant bosser sur le Cloud Gaming avec Microsoft, son rival de toujours. Autant dire une belle promesse de voir PlayStation et XBox bosser main dans la main pour offrir la meilleure expérience possible aux joueurs du monde entier.

Mais Nintendo, qui entretient de bonnes relations avec Microsoft, n’est pas en reste si l’on en croit les informations délivrées sur Twitter par David Gibson, analyste spécialisée du milieu vidéoludique.

nintendo-switch-maj. credits-pixabay.com

Crédits-pixabay.com

D’après ses informations, Nintendo et Microsoft plancheraient également sur leur service de Cloud Gaming à destination des USA et du Japon.

Une rumeur, comme toujours, à prendre avec des pincettes tant que rien n’a été officialisé par les deux firmes.

Un nouveau pas du côté du streaming vidéoludique

Avec l’avènement de la 5G, le Cloud Gaming semble avoir un bel avenir devant lui. Plusieurs firmes se positionnent déjà sur ce terrain, comme Google avec Stadia. Mais Microsoft peut également compter sur son service et compte bien faire profiter de son expertise à la firme nippone Nintendo. C’est en tout cas ce que révèle un analyste basé à Tokyo, David Gibson, à travers une série de tweets.

L’homme explique que Nintendo plancherait sur un service de Cloud Gaming en partenariat avec Microsoft pour les territoires américains et japonais. Rien n’est dit du côté de l’Europe, où les joueurs sont plutôt nombreux. Il y a fort à parier que Nintendo ne veuille se spécialiser entièrement dans le Cloud Gaming et continuer de miser sur les innovations techniques et propositions ludiques avec ses machines.

Cette rumeur, si elle reste à prendre avec des pincettes, témoigne du rapprochement entre les différents leaders du milieu vidéoludique.

Un rapprochement déjà enclenché par le crossplay permettant aux joueurs de différentes plate-formes de se retrouver autour d’un même titre. La prochaine étape semble donc être le Cloud Gaming dans cette unicité des constructeurs. Entre les partenariats de Sony et Microsoft, Microsoft et Nintendo, jamais les ennemis d’hier n’ont été aussi proches aujourd’hui.