Nintendo Switch : les cartouches 64 Go repoussées à 2019

2019, c’est l’année au cours de laquelle Nintendo prévoit finalement de lancer la production de ses cartouches de jeu 64 Go à destination de la Switch. Une décision qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour les éditeurs tiers prévoyant de lancer des titres volumineux sur la machine au cours des prochains mois.

En effet, à l’heure actuelle, les jeux les plus gourmands question stockage requièrent à la fois la présence d’une carte Micro SD – et le téléchargement de données supplémentaires visant à compléter les fichiers présents sur les cartouches actuelles. La capacité de ces dernières étant limitée à seulement 32 Go.

Nintendo vient d’annoncer avoir pris la décision de repousser la production de ses cartouches de jeu 64 Go à l’horizon 2019, suite à des « problèmes techniques ».

Le lancement en 2019 des cartouches 64 Go pourrait – du moins selon toute logique – pousser certains éditeurs à reporter la sortie de leurs titres à cette année fatidique. L’idée serait alors d’éviter aux joueurs le désagrément de devoir télécharger une large partie de leur jeu, avant de pouvoir en profiter sur la célèbre console de Nintendo.

Des difficultés pour produire ces nouvelles cartouches ?

C’est en tout cas ce que laisse entendre la firme de Kyoto dans un communiqué. Elle y indique notamment rencontrer des « problèmes techniques » ralentissant le processus menant à la production en masse de ces nouvelles cartouches. C’est pour cette raison que la firme ne sera pas en mesure de s’en tenir à ses promesses.

Comme le rappelle le Wall Street Journal, Nintendo s’était en effet engagée auprès des développeurs à leur fournir plus de stockage sur les cartouches de jeu pour le second trimestre 2018. Une échéance visiblement intenable à l’heure actuelle.

Le lancement du service en ligne payant toujours sujet à caution

Autre nouvelle, cette fois en provenance de WCCFTech, le lancement de l’abonnement en ligne de Nintendo pourrait lui aussi être repoussé. Si l’on en croit les observations du site, le portail officiel de Nintendo Italie aurait fait mention par erreur d’un créneau de déploiement fixé à l’automne 2018, avant de faire machine arrière pour une date de lancement plus floue, simplement calée à 2018.

Entre les problèmes de production des cartouches 64 Go et un déploiement du service en ligne qui pédale dans la semoule, on ne peut pas dire que Nintendo fait un sans-faute en cette fin 2017. Cela n’empêche pas la firme de se caler des objectifs de vente faramineux pour sa Switch en 2018-2019.

Sur cette année fiscale, Nintendo a pour objectif d’écouler plus de 20 millions de Switch.