Clicky

Nintendo Switch : l’interface en vidéo

La Nintendo Switch ne sortira pas avant le mois prochain. Toutefois et contre toute attente, un chanceux a reçu la console avec un peu d’avance. Il a bien évidemment profité de l’occasion pour tourner une vidéo présentant la configuration de la console, mais aussi sa plateforme. Très sympathique de sa part, n’est-ce pas ?

La vidéo dure pas loin de trois minutes et elle commence par se focaliser sur la mise en fonction de la console et sur sa configuration.

Vidéo Switch

Un chanceux a reçu sa Switch avec un peu d’avance et il a profité de l’occasion pour faire une petite vidéo.

Après avoir sélectionné la langue et la localisation, la console cherchera directement à se connecter à un réseau WiFi et… à une télévision.

La Switch se dévoile en vidéo

Ensuite, elle démarrera un assistant visant à configurer les deux contrôleurs. Lorsque ce sera fait, l’utilisateur pourra créer son profil en indiquant son nom et en choisissant un avatar dans la liste. Il pourra aussi configurer le contrôle parental. Lorsque tout sera en ordre, la console affichera l’écran d’accueil.

L’écran en question se compose de plusieurs éléments. Les vignettes des titres installés apparaîtront en haut, au-dessus d’une série de plusieurs boutons. L’un d’entre eux sera consacré aux actualités. Ces dernières seront toutes présentées sous la forme de tuiles dynamiques et certaines d’entre elles renverront directement l’utilisateur vers des services de la marque. Comme sa boutique, par exemple.

Parmi les autres boutons de ce fameux menu, nous en trouverons un qui nous renverra vers les captures écran prises sur la console. Si la Switch n’en détecte pas, elle affichera un assistant expliquant à l’utilisateur le fonctionnement de l’outil de capture.

Des fonctions limitées

Le menu des contrôleurs est asse succinct pour sa part et il comporte ainsi trois boutons permettant de modifier le grip ou de connecter de nouvelles manettes. Le dernier servira à retourner à l’écran précédent.

Pas mal de choses du côté des paramètres. L’utilisateur pourra notamment choisir son thème (clair ou sombre), mais aussi accéder à tous les réglages en lien avec la luminosité de la dalle ou l’alimentation de la console. Le dernier bouton, enfin, passera la console en mode veille.

Et ensuite ? C’est à peu près tout. La Switch ne propose pas de messagerie et elle n’intègre pas non plus de fonctions sociales. Elle ne permet pas non plus d’installer des applications. Du coup, sans titre, elle ne présente qu’un intérêt limité.

Bon point en revanche, l’écran tactile semble extrêmement réactif. Autant qu’une tablette, en tout cas.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Patrick Tosello

    MR Fillon le mal aimé ???…Si il continu son poker menteur ; ça va forcement s’imprimer définitivement sur son image qui chaque jour est aspergée de vitriol , c’est un suicide politique ridicule ; il devient sourd et aveugle ???…La masse le refuse , et il veut aller se faire hara-kiri aux élections il va couler toute la droite pour Perpette si il persiste !!!..

    • C’est quoi le rapport en fait ?

  • Pingback: La Switch reçue en avance était volée selon Nintendo()