Nintendo : un prototype de Wiimote compatible Game Cube proposé aux enchères

Grâce à une vente aux enchères organisée sur Yahoo Auctions, un collectionneur a pu acquérir un prototype de Wiimote pas comme les autres. Alors qu’il s’associe normalement à la Wii, l’accessoire vendu par un Japonais répondant au pseudonyme de « Kuriaisu1122 » peut être branché en filaire à une GameCube via l’un des quatre ports manettes.

Grâce à la vente de ce Wiimote, son propriétaire a pu se faire un peu de sous, car les enchères sont montées jusqu’à 74 000 yens, soit environ 580 euros. Pour les connaisseurs, celui qui a pu obtenir l’accessoire a fait une affaire, car cette somme est peu élevée pour une pièce unique de ce genre.

wiimote

Crédits Kuriaisu1122

Son authenticité a été confirmée par un développeur, travaillant chez WayForward, du nom de James Montagna. Le spécialiste a écrit sur Twitter : « Wow, c’est le prototype Wii Remote & Nunchuk ! Je me souviens les avoir vus quand ils étaient connus comme la Nintendo Revolution. »

Une Wiimote très rare

James Montagna a insisté sur le fait que cette Wiimote n’était pas fausse. L’accessoire vendu aux enchères était accompagné de la Sensor Bar et du Nunchuk qui vient se brancher sur un port Ethernet au lieu du traditionnel port propriétaire et une barre qui rassemble les capteurs de mouvements.

Si cette Wiimote est aussi rare qu’on le laisse croire, pourquoi donc son propriétaire l’a-t-il vendue aux enchères ? Eh bien pour la simple et bonne raison qu’il n’arrivait pas à la faire fonctionner sur sa console.

Pour cela, il faudrait un kit de développement idoine et des logiciels compatibles.

Un modèle qui ne diffère pas autant de ses successeurs

Le design de cet accessoire ne diffère pas vraiment du modèle qui a accompagné la Wii. Les contrôles sont plus ou moins les mêmes et il en va de même pour l’architecture mise au point par Nintendo.

Le Nunchuk, de son côté, est, quant à lui, totalement identique à la version finale, en dehors du format de la prise qui était en RJ45.

La barre de capteurs ressemble également à celle de la Wii et la seule différence notable ici se trouve une fois encore au niveau de la connectique puisque l’accessoire devait être branché sur le lecteur de carte mémoire de la console.

Et puis, bien sûr, le prototype qui a été vendu aux enchères ne possède pas de connectivité sans fil, ce qui rend la solution un peu moins intéressante et qui explique sans doute pourquoi Nintendo n’a pas transformé l’essai.

Mots-clés nintendowii