Nintendo : une Switch Lite et une Switch Pro pour 2019 ?

Nintendo a connu un succès fulgurant avec la Switch et il est fort à parier que le géant nippon n’en restera pas là. Serkan Toto, un analyste de Kantan Games, s’attend ainsi à ce que le constructeur lance dans ces prochains mois deux nouvelles consoles : la Switch Lite et la Switch Pro.

À l’origine, tout est parti d’une initiative lancée par GamesIndustrie.

Nos confrères ont en effet demandé à un groupe d’analystes spécialisés de leur faire part de leurs prédictions pour l’année 2019.

Une Switch Lite et une Switch Pro à venir ?

Serkan Toto, un analyste travaillant pour Kantan Games, a été le premier à prendre la parole et il s’est montré particulièrement loquace. L’expert a en effet indiqué qu’il s’attendait à ce que Nintendo lance au moins deux nouvelles consoles dans ces prochains mois.

En plus de la Switch Pro, qui devrait être dotée d’un meilleur écran et d’une puce plus rapide, le constructeur pourrait ainsi compléter son offre avec une Switch Lite plus abordable. Toto s’attend également à ce que davantage de titres tiers soient annoncés sur la petite console en raison du succès rencontré par cette dernière.

De son point de vue, il ne serait ainsi pas étonnant que EA, Activision ou même Take-Two musclent leur catalogue.

Michael Pachter, un analyste travaillant pour Wedbush Securities, semble un peu de son avis. Il évoque lui aussi la Switch Lite dans ses prédictions, une Switch Lite qui devrait selon lui être proposée à 199 $ et intégrer ses propres Joy-Con afin de faire baisser son coût de fabrication.

De bonnes ventes en 2019

Cette console pourrait également faire l’impasse sur le dock et tout miser sur sa portabilité.

Piers Harding-Rolls, un analyste d’IHS Markit, ne s’attend pas forcément à voir surgir de nouvelles Switch, mais il est en tout cas convaincu que les bonnes ventes de la console devraient se maintenir. Mat Piscatella, du groupe NPD, est de son avis lui aussi. La Switch devrait continuer à s’imposer sur le marché et l’analyste s’attend même à ce qu’elle atteigne le seuil des 35 % des ventes de consoles aux États-Unis.

Si ces quatre analystes ne voient pas tous les choses de la même manière, ils s’accordent donc au moins sur un point : le succès de la Switch ne devrait pas démériter en 2019. Et finalement, on peut dire que ce serait un beau pied de nez à tous ceux qui n’ont pas hésité à condamner la console avant sa sortie en mettant en exergue la faiblesse de son catalogue par rapport aux dispositifs concurrents.