Nokia 8 : caractéristiques, prix et disponibilité

HMD Global a tenu une conférence de presse hier soir afin de présenter le nouveau fleuron de sa gamme, et donc le très attendu Nokia 8. Puissant et racé, il sera vendu à un prix très compétitif et il risque par conséquent d’intéresser le plus grand monde.

Le Nokia 8 impressionne tout d’abord par ses finitions. Le terminal est en effet doté d’un boîtier en aluminium finement travaillé avec des parties mates et des parties polies.

Nokia 8 : image 1

L’appareil se décline bien évidemment en plusieurs coloris et les utilisateurs auront ainsi le choix entre une version bleue foncée brillante, une version bleu foncé mate, une version bronze ou une version argent.

Le Nokia 8 est de sortie !

L’ergonomie est plutôt conventionnelle pour sa part. Les boutons physiques habituels sont tous regroupés sur le côté droit du terminal et la trappe d’accès aux cartes se trouve de l’autre côté, sur le flanc gauche.

HMD Global a également placé un autre bouton sous l’écran, un bouton dissimulant un lecteur d’empreintes digitales. La pièce est encadrée par deux boutons capacitifs faisant office de touches de navigation.

La prise casque répond à l’appel et elle est ainsi située sur la tranche supérieure du terminal. Le connecteur se trouve de l’autre côté.

Le module photo double est centré à l’arrière. Les deux optiques ont été empilées l’une au-dessus de l’autre et elles s’accompagnent d’un flash et d’un autofocus laser. Comme nous le verrons plus loin, HMD a apporté le plus grand soin à la partie photo et l’entreprise a notamment eu la bonne idée de s’associer à Zeiss pour la partie optique.

Le Nokia 8 a également droit à une belle fiche technique.

Il est ainsi doté d’un écran IPS de 5,3 pouces capable d’afficher une belle définition en 2560 x 1440. La dalle est recouverte d’une plaque en verre légèrement bombée et traitée au Gorilla Glass 5. Côté processeur, HMD s’est tourné vers un Snapdragon 835 couplé à 4 Go de mémoire vive. L’espace de stockage atteint pour sa part les 64 Go en UFS 2.1 et il est possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD, avec une capacité de stockage maximale de 256 Go.

Nokia 8 : image 2

Une fiche technique bien équilibrée

Le module photo principal repose sur deux capteurs de 13 millions de pixels avec une architecture identique à celle des appareils de Huawei ou Honor. L’appareil embarque donc un capteur couleur et un capteur monochrome. Ils sont tous deux couronnés d’une optique ouvrant à f/2.0, avec une stabilisation optique pour le premier capteur. La caméra frontale offre la même définition et la même ouverture.

La batterie atteint une capacité de 3090 mAh et elle est alimentée par un connecteur USB Type-C 3.1. On trouve également un port hybride pouvant accepter au choix deux cartes Nano SIM ou bien une carte Nano SIM et une carte micro SD. La 4G répond à l’appel (catégorie 9) et on a droit au Bluetooth 5.0 et au WiFi 802.11 ac, mais aussi à un GPS et à une puce NFC.

Le Nokia 8 est certifié IP54 (résistant aux éclaboussures) et il est livré sous Android 7.1.1 Nougat.

HMD a opté pour une version pure, mais le constructeur a tout de même procédé à quelques ajustements et il a ainsi intégré un mode permettant au terminal de streamer rapidement un contenu vidéo vers Facebook Live ou vers YouTube Live, mais également de tourner des séquences en s’appuyant simultanément sur le capteur dorsal et sur la caméra frontale.

La technologie OZO est également présente et elle permettra à l’utilisateur d’enregistrer un son spatial à 360°.

Là, vous vous dites sans doute que le Nokia 8 doit coûter une blinde… et ce n’est pas forcément le cas puisqu’il sera proposé à 599 €, soit à deux cents euros de moins que la plupart des flagships du marché. En revanche, il faudra attendre le mois de septembre pour pouvoir poser les mains dessus.

Nokia 8 : image 5 Nokia 8 : image 4 Nokia 8 : image 3

Mots-clés nokianokia 8