Nokia Normandy = Nokia X ?

Le Nokia Normandy a fait l’objet d’un certain nombre de fuites depuis le début de l’année, et nous avons ainsi vu passer un certain nombre d’images et de rendus censés mettre en scène le terminal. Et il faut bien l’avouer, la plupart de ces fuites, nous ne les devons qu’à un seul homme : Evan Blass, plus connu sous le pseudonyme @evleaks. Personne ne lui arrive à la cheville, c’est certain, et c’est précisément pour cette raison que ses dernières déclarations ne sont à prendre à la légère. Selon notre serial leakeur, le Normandy pourrait effectivement être commercialisé… comme le Nokia X.

Il faut bien l’avouer, le Normandy (ou le Nokia X) est un peu une énigme à lui tout seul. Nokia, comme chacun le sait, s’est beaucoup rapproché de Microsoft au fil de ces dernières années et les deux firmes devraient même se confondre totalement, à terme. Plus que jamais, les Lumia vont donc devenir les porte-étendards de Windows Phone. Et voilà qu’on commence tout d’un coup à parler d’un smartphone fonctionnant sous Android.

Nokia X Nokia Normandy

Le Nokia Normandy pourrait en réalité s’appeler… Nokia X !

Bizarre, cette idée est finalement aussi saugrenue que si Apple se mettait soudainement à produire des tablettes tactiles sous BlackBerry OS. Ou Windows Phone. Ou Android.

Pour beaucoup de gens, le Nokia Normandy n’est donc qu’une vulgaire arlésienne. Evan Blass n’est pas de cet avis et il avait ainsi déclaré sur Twitter au début de l’année que les rumeurs entourant la mort du Normandy étaient peut-être exagérées. Et il semble finalement assez convaincu de son existence.

Difficile de savoir s’il a raison. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que Nokia va organiser une conférence de presse spéciale le mois prochain, à l’occasion du Mobile World Congress. Si le constructeur doit réellement annoncer l’arrivée d’un androphone à son catalogue, alors il devrait le faire à l’occasion de cet événement. Et puisqu’on en est à parler du Normandy, sachez que ce dernier devrait (le conditionnel est important) se positionner sur l’entrée de gamme et embarquer ainsi un écran capable d’afficher une résolution en 854×540 et un petit capteur de 5 millions de pixels.

En outre, s’il tournerait sous Android, il aurait également droit à une surcouche spécifique assez proche de Windows Phone en terme de design et d’ergonomie, avec de grosses tuiles colorées en prime.