Nokia rachète le français Withings, spécialiste des objets connectés

Depuis le rachat par Microsoft de sa branche mobile en 2014, Nokia est une entreprise somme toute heureuse, mais silencieuse et à la croissance en berne. Si la close de son accord qui lui interdisait de produire un smartphone a été levée en début d’année, la firme n’a pour l’heure et selon les dernières rumeurs, pas l’intention de se relancer dans un marché qu’il a longtemps dominé.

Si les affaires vont plutôt bien sur le pan des télécommunications, l’entreprise finlandaise est à la recherche d’un nouveau souffle avec lequel se relever, et celui-ci pourrait bien venir de Withings.

Nokia Withings

Nokia a sorti le carnet de chèques pour acquérir Withings.

En effet, le français spécialiste des objets connectés du domaine de la santé vient d’être racheté par Nokia, pour quelques 170 millions d’euros. Le projet de rachat a été finalisé un peu plus tôt dans la journée.

Quelle réelle politique ?

Si les contours du rachat et les ambitions de Nokia demeurent à ce stade inconnus, l’on peut tout de même souligner le fait que l’entreprise finlandaise ait l’intention de garder l’intégralité des salariés de Withings, de même que son PDG et cofondateur Cédric Hutchings. Ce dernier prendra les raines de la division santé de Nokia, nouvellement créée.

« En associant les produits primés et les salariés talentueux de Withings à l’expertise et aux innovations mondialement reconnues de Nokia Technologies, nous nous plaçons en tête de la prochaine vague d’innovations en matière de santé numérique » souligne Ramzi Haidamus, président de Nokia Technologies.

Cédric Hutchins d’ajouter: « Nous sommes excités de rejoindre Nokia afin de les aider dans leur vision d’une santé connectée à toujours plus de personnes dans le monde ».

Les raisons du rachat

Au sein du communiqué de presse ayant annoncé la transaction, Nokia souligne le fait qu’il effectue ce rachat car il a l’intention de prendre pied sur le marché en forte croissance de l’IoT (abréviation d’« Internet of Things » ou Internet des objets en français).

En somme, Nokia compte bien revenir au devant de la scène, mais préfère passer par l’IoT pour amorcer sa nouvelle image de marque, désormais loin des terminaux mobiles et équipements de communication miniaturisés.

Source | GlobeNewsWire

Mots-clés nokiawithings