Clicky

Non, Adidas ne distribue pas des chaussures sur WhatsApp

C’était bien trop beau pour être vrai. Plusieurs utilisateurs de WhatsApp ont  reçu un message sur l’application leur annonçant que la marque aux trois bandes offrait une paire de chaussures aux plus chanceux. L’annonce en question était : « Adidas offre 3000 paires de chaussures gratuites pour célébrer son 93e anniversaire. Obtenez vos chaussures gratuites sur : adidas.com/shoes. »

Il s’agissait en fait d’une arnaque comme l’a annoncé Adidas dans un communiqué public. L’escroquerie a été montée par des cybercriminels qui veulent soutirer des informations personnelles sur le compte des personnes ayant cliqué sur le lien. Hélas, la déclaration d’Adidas est arrivée un peu tard.

Buzz Adidas

Des milliers de personnes ont déjà cliqué sur le lien. Ces victimes sont désormais vulnérables aux fraudes, car certaines de leurs données sont surement déjà entre les mains des hackers.

Adidas n’a pas mis de temps à réagir

Face à ce message, de nombreux utilisateurs se sont interrogés sur la véracité de son contenu. Plusieurs d’entre eux ont eu la présence d’esprit de poster des statuts sur les réseaux sociaux pour vérifier la crédibilité de l’annonce avant de cliquer sur le lien. Ceux qui ont adopté ce réflexe sont donc hors de danger.

Certaines de ces publications ont attiré l’attention de l’enseigne Adidas au Royaume-Uni qui n’a pas tardé à réagir en répondant à un tweet : « Merci d’avoir signalé ce message. Cette offre n’est pas affiliée à Adidas. »

WhatsApp, le terrain de jeu préféré des arnaqueurs

Pour protéger les utilisateurs de cette escroquerie, Lauren Haakman, responsable de la communication au sein de l’enseigne d’Adidas en Afrique du Sud, a publié le message suivant : « Nous sommes au courant de ce message WhatsApp qui circule actuellement annonçant qu’Adidas offre des chaussures. Nous ne cautionnons en aucun cas ce message, car c’est une escroquerie. »

Ce n’est pas la première fois que des pirates utilisent WhatsApp pour propager ce genre d’arnaques. En raison de sa popularité, de plus en plus de pirates visent les utilisateurs du service de messagerie.

Pour y remédier, l’équipe de Facebook, qui a acheté WhatsApp pour 19 milliards de dollars, travaille actuellement sur la conception d’une option d’alerte lorsqu’un spam est suspect. Pour les utilisateurs, et les internautes en général, il faut toujours se méfier de ce genre d’annonce.

Le Bluboo S1 est à 124 € (HK)

Mots-clés webwhatsapp

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !