Non, Mark Zuckerberg ne vise pas la Maison Blanche

La question brûlait les lèvres de nombreux journalistes et ce sont finalement deux reporters de BuzzFeed qui ont osé demander à Mark Zuckerberg s’il avait d’éventuelles vues sur la Maison Blanche. Des interrogations légitimes compte tenu de ses dernières actions (relativement proches de celles d’un homme politique en campagne), auxquelles l’intéressé a répondu de manière claire… sans pour autant donner trop de détails.

C’est donc un simple « Non » que le patron de Facebook a adressé en guise de réponse à la question visiblement posée de manière écrite par des reporters de la branche américaine du site BuzzFeed. Un message qui suffit à tuer les rumeurs dans l’œuf, enfin presque…

Mark Zuckerberg dément avoir des ambitions présidentielles… sans pour autant donner plus d’explications.

Eh oui, s’il est effectivement difficile de contester la clarté de cette courte réponse, il faut tout de même avouer que le jeune père de famille n’est pas forcément des plus bavards sur ses projets d’avenir. Alors que ce dernier insiste sur sa volonté de rester concentré sur la création d’une communauté autour de son réseau social, et s’il réitère son engagement auprès de la Chan Zuckerberg Initiative (l’entreprise philanthropique qu’il a créé avec son épouse), il prend soin d’éluder rapidement le sujet politique.

Pas d’ambitions présidentielles, mais quid d’éventuels projets en politique ?

Mark Zuckerberg n’a donc pas souhaité s’étendre sur la question d’un éventuel mandat, autre que présidentiel. Car bien que l’intéressé ait clairement mis fin aux rumeurs le plaçant comme potentiellement en lice pour la Maison Blanche en 2020, son silence quant à d’autres fonctions politiques pourrait sembler évocateur.

D’autant plus lorsque l’on considère ce fameux changement dans le règlement gérant la gouvernance de Facebook, qui stipulait que le trentenaire pourrait garder son poste pendant une période de deux ans « dans le cas où il serait nommé à un poste de responsabilité gouvernementale ».

Pourtant, selon une source de BuzzFeed proche du patron de Facebook, rien n’indiquerait que ce dernier ait des vues sur une quelconque fonction politique. Elle déclare : « L’idée selon laquelle Mark chercherait à avoir une fonction [politique] est infondée, je le sais parce qu’il me l’a dit ».

Comme disait l’autre, qui vivra verra…

Crédit photo

Mots-clés facebookpolitique