Clicky

Non, Microsoft ne va pas lancer un service d’abonnement pour Windows 10

Face aux rumeurs selon lesquelles Microsoft envisagerait de lancer un service d’abonnement pour Windows 10, nous pouvons vous garantir que cela n’est tout simplement pas possible. Découvrez pourquoi.

Ces derniers temps, de nombreux médias ont avancé une telle hypothèse. C’est par exemple le cas de Computer World qui affirme dans un billet de blog que Microsoft « se prépare à remplacer Windows 10 par Microsoft Managed Desktop ». Le moins que l’on puisse dire est que cette analyse est peu fiable. Microsoft exploite suffisamment déjà Windows 10 pour se permettre de gagner de l’argent avec les services existants. Pour cela, il suffit de penser à la publicité qui s’affiche sur l’interface de la plateforme dès que notre PC est connecté à internet. À cela s’ajoute le fait que les services tels que One Drive sont déjà payants. Il faut dire que la firme essaie réellement de générer le plus d’argent possible via ces offres.

D’un côté, le service « Desktop as a service » ou DaaS du constructeur ne vise que les professionnels, c’est-à-dire les entreprises qui utilisent Windows 10. De plus, il concerne aussi bien le matériel que les logiciels.

Un service payant qui s’adresse aux entreprises

Comme l’explique ZDNet, le nouveau service de la firme nommé Microsoft Managed Desktop ne concerne que les sociétés qui désirent louer un PC doté de Windows 10. Dans ce cas, un abonnement sera nécessaire. De son côté, Microsoft assurera le maintien du système en fonctionnement et déploiera les mises à jour nécessaires pour la sécurité des données et l’amélioration de l’expérience utilisateur.

D’ailleurs, sachez qu’il n’est pas obligatoire pour les entreprises de s’abonner à ce service. Mais si une société décide d’en profiter, il sera nécessaire d’établir un contrat qui ne se contente pas de faire payer pour des logiciels.

Microsoft Managed Desktop pour les professionnels

Le principal avantage réside dans le fait que les professionnels n’auront pas à investir une somme importante dans l’achat de matériel informatique. À cela s’ajoute la réduction des coûts de maintenance du parc informatique.

Il faut savoir qu’outre ce système, Microsoft a déjà mis en place les fameuses licences bien avant l’arrivée de Windows 10. Celles-ci permettent aux organisations d’utiliser l’OS de leur choix moyennant le paiement d’une certaine somme par utilisateur par an.

Étant donné les revenus générés par ces services, difficile de croire que l’éditeur de Windows puisse étendre le service d’abonnement aux utilisateurs ordinaires. D’ailleurs, si cela devait se produire, les conséquences lui seraient fatales. Cela nous inciterait effectivement à nous tourner vers des systèmes alternatifs tels que Linux, macOS ou Chrome OS.

Mots-clés microsoftwindows 10