Clicky

Non, Peppa Pig ne provoque pas l’autisme

Ceci est une bonne nouvelle pour les petits fans de Peppa Pig. Des chercheurs spécialisés dans l’autisme ont démenti les résultats d’une supposée étude publiée par des scientifiques de l’Université d’Harvard déclarant que le programme de télévision pour enfant pouvait provoquer l’autisme chez les enfants.

Pour rappel, cette rumeur avait été lancée par le site web Morning News USA le 20 octobre 2016.

Peppa

D’après ce site, le fait de regarder Peppa Pig entrainerait le développement de l’autisme chez les enfants, car le programme les inciterait à reproduire l’attitude « irrévérencieuse de Peppa Pig envers l’autorité ». Le site web Morning News USA s’était basé sur des études menées en 2012 par des chercheurs de l’Université de Harvard.

Toutefois, le site NBC San Diego a relevé le fait qu’aucune des personnes à l’origine de cette étude n’a été mentionnée dans l’article du Morning News USA, car il s’agissait en fait d’une étude qui a été inventée de toutes pièces.

Un article monté de toutes pièces

Lors de sa publication en 2016, cette étude avait suscité de nombreuses polémiques et a été partagée à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. Dans son article, le site web s’était appuyé sur les propos du chercheur principal et épidémiologiste de l’Université de Harvard, Marc Wildemberg.

Ce dernier aurait déclaré que « Les enfants exposés au moins 30 minutes par jour devant ce programme ont une probabilité de 56% plus élevée de développer l’autisme. » Toutefois, après des recherches poussées, on a découvert que Marc Wildemberg n’existait pas. Tout comme l’étude publiée par le Morning News USA. En effet, aucune trace de cette étude n’a été trouvée sur le site de l’université.

Peppa Pig ne provoque pas l’autisme

Des spécialistes se sont insurgés face aux affirmations du Morning News USA. Le docteur Matthew State de l’Université de Californie ne s’est pas gêné pour pointer du doigt cet article qui est de toute évidence « entièrement faux ».

Selon les informations recueillies, la relation entre l’autisme, la télévision et la pluviométrie a été sujette à controverse suite à des études effectuées par trois économistes dans les années 80. Cette étude a été très critiquée par le Wall Street Journal lors de sa publication dans le National Bureau of Economic Research.

D’après cette critique, l’autisme n’est en aucun cas le résultat d’une combinaison de facteurs héréditaires et environnementaux.

Mots-clés médecinesanté

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.