Noomiz, un réseau social dédié à la musique

Qu’on se le dise, Noomiz ne date pas d’aujourd’hui. En réalité, c’est un service présent sur le web depuis quelques mois mais disponible uniquement sur invitation et qui vient tout juste d’ouvrir ses portes au public. Un service qui s’impose comme un véritable réseau social dont le seul objectif est de rapprocher les internautes des artistes de demain. Et le plus beau, c’est qu’il le fait drôlement bien.

Présenter Noomiz en quelques mots est assez difficile. D’un certain sens, le service se trouve à mi chemin entre MySpace (on peut créer son site), Facebook (on dispose d’un mur) et Bandcamp (on peut facilement diffuser de la musique). Autant dire que ça fait beaucoup de choses à expliquer, hein, et on va donc commencer par dresser une liste rapide et non exhaustive des fonctionnalités proposées :

  • Deux profils distincts : membres et artistes.
  • Classement des artistes en fonction de différents critères sociaux.
  • Différents classements disponibles : global, genre ou région.
  • Possibilité d’ajouter un membre ou un artiste à ses amis.
  • Possibilité de discuter avec un membre ou un artiste.
  • Possibilité de partager une musique sur Facebook / Twitter / MySpace.
  • Possibilité d’ajouter des artistes à ses bookmarks.
  • Possibilité de créer des playlists thématiques (ou pas).
  • Accès à un calendrier complet pour voir les concerts près de chez soi.
  • Possibilité de créer son propre site.
  • Accès à un lecteur exportable.

Pas mal, hein ? Et le pire (ou le mieux), c’est que la réalisation du service est excellente. Il est beau, ergonomique, réactif et franchement très sympathique à utiliser. La création du site personnel est d’ailleurs une véritable merveille, qui enterre définitivement les MySpace et consorts. Du très bon boulot, et une communauté forte qui compte des milliers de membres.

Reste évidemment la question du contenu. Promouvoir la musique indépendante, c’est une chose, mais encore faut-il que les artistes jouent le jeu et que ces derniers soient vraiment bons. Et justement, sur ce point, on peut dire que Noomiz tape franchement très haut. Il n’y a qu’à écouter Loheem, Monkey-B, Freakmakers ou encore Toko Blaze pour s’en rendre compte.

Noomiz s’impose donc comme un excellent service de bout en bout et qu’il faut donc absolument faire connaître au plus grand monde. N’hésitez donc pas à relayer l’information si vous ne l’avez pas déjà fait. En espérant qu’une application iPhone / Android soit prévue histoire de pouvoir écouter ses playlists de son smartphone.

Merci à Simon pour la découverte.