Nous ne sommes pas près de nous installer sur Mars

La Terre vous sort par les yeux et vous rêvez de pouvoir construire une magnifique utopie sur la Mars ? Magnifique, mais il est encore un peu tôt pour acheter vos combinaisons spatiales. Selon la NASA, l’homme n’est effectivement pas près de s’installer sur la planète rouge. Oui et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas uniquement une question d’argent.

Ce n’est un secret pour personne mais les agences spatiales mondiales s’intéressent beaucoup à la planète rouge en ce moment. Entre Curiosity et tous les autres orbiteurs, on peut dire qu’il y a pas mal de monde sur place.

Mission Mars

Nous allons devoir nous armer de patience avant de pouvoir squatter la planète Mars.

Mars fait rêver, donc, et c’est sans doute ce qui a poussé les producteurs hollywoodiens à réaliser un film entièrement tourné vers cette planète : Seul sur Mars.

Le principal problème : les décalages au niveau des télécommunications

Le film est disponible depuis quelques jours aux Etats-Unis mais il ne sortira pas avant la fin du mois dans les salles françaises.

Ce n’est pas un problème pour les vrais fans car il a aussi été présenté en avant-première jeudi dernier à la Cité de l’Espace de Toulouse, en présence de plusieurs scientifiques.

Ils ont tous apprécié l’intrigue, bien sûr, mais ils ont aussi indiqué qu’une telle mission est presque impossible dans les conditions actuelles.

Et ce pour une raison assez simple : les astronautes n’ont pas les compétences pour faire un tel voyage. Certes, des expériences ont été menées avec succès mais le vrai problème ici c’est qu’il serait impossible de discuter directement avec l’équipe restée au sol.

Il y aurait même un temps d’écart d’une vingtaine de minutes entre la Terre et Mars.

La NASA ne compte pas baisser les bras pour autant

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les astronautes ne sont pas aussi bricoleurs que Matt Damon et la plupart des opérations menées durant les missions sont préparées avec l’équipe au sol.

Dans ce cas précis, nos aventuriers spatiaux seraient presque livrés à eux-mêmes.

En outre, il y a aussi une autre variable à prendre en compte : l’argent. Il faudrait environ mille milliards d’euros pour fonder une première colonie sur la planète rouge et peu de gouvernements ont les moyens de payer la note.

Déprimant ? Un peu mais la NASA n’a pas l’intention de lâcher l’affaire. L’agence a prévu cinq missions vers Mars dans les années à venir, donc trois l’année prochaine. Et l’objectif est clairement défini puisqu’elle souhaite préparer la venu de l’homme sur la planète.

Notez pour finir que plusieurs astronautes ont commencé à se préparer. C’est notamment le cas de Romain Charles qui est resté enfermé pendant 520 jours en 2011 pour un voyage simulé… sur Mars.

C’est dommage, j’avais déjà réservé ma maison.

Mots-clés espaceNASA