Nous vivons peut-être dans un multivers habité par de nombreuses formes de vie extraterrestres

Si la recherche de vie extraterrestre dans notre univers venait à ne rien donner, il faudrait peut-être jeter un œil dans un univers voisin. Car d’après une nouvelle étude publiée dans le journal Monthly Notices de la Royal Astronomical Society, il y a des chances que des planètes abritant la vie puissent exister dans un univers parallèle.

Les théories précédentes ont suggéré que notre Univers possède la quantité parfaite d’énergie noire (ou énergie sombre), qui agit contre la gravité et fait en sorte que le cosmos s’étend à un rythme accéléré.

Espace

Un multivers avec plusieurs univers où il y a la vie ?

Il était aussi admis jusqu’ici que plus d’énergie noire créerait une telle expansion rapide que les étoiles et les planètes n’auraient pas le temps de se former. La théorie du multivers, présentée pour la première fois dans les années 80, dit ainsi qu’il y a une petite et parfaite quantité de force (énergie noire) dans notre Univers.

Mais des chercheurs de l’Université de Durham prétendent maintenant que ces corps célestes se seraient formés même dans un univers possédant 100 fois l’énergie noire de notre univers. À travers des simulations informatiques complexes, ils ont suggéré que, si d’autres univers existent, ils pourraient tout aussi bien abriter la vie.

Des planètes semblables à la Terre avec des sociétés et des habitants

« La formation des étoiles dans un univers est une bataille entre l’attraction de la gravité et la répulsion de l’énergie sombre », déclare le professeur Richard Bower de l’Institut de Cosmologie Computationnelle de l’Université de Durham.

« Nous avons trouvé dans nos simulations que des univers avec beaucoup plus d’énergie sombre que la nôtre peuvent heureusement former des étoiles. Alors, pourquoi une telle petite quantité d’énergie sombre dans notre Univers ? Je pense que nous devrions chercher une nouvelle loi de la physique pour expliquer cette étrange propriété de notre Univers, et la théorie du Multivers fait peu pour dissiper l’inconfort des physiciens. »

Pour certains, cela signifie que dans certaines régions, notre univers est toujours en expansion et continuera de croître à l’infini. Ce faisant, il crée des multivers : une infinité d’univers semblables au nôtre, peuplés de planètes semblables à la Terre, de sociétés et même d’individus qui nous ressemblent.