Delicious a réouvert ses portes !

Bonne nouvelle pour tous ceux qui ne jurent que par Delicious, le service vient tout juste de réouvrir ses portes ! Rappelons tout de même que ces derniers mois ont été plutôt difficile pour ce monument du web. Pendant un moment, il était même question de le fermer mais Yahoo est finalement parvenu à le revendre aux fondateurs de YouTube. Et bien sûr, nous étions très curieux de savoir ce qu’ils allaient en faire. Bonne nouvelle, maintenant, on le sait et le nouveau Delicious… fait finalement à peu près la même chose que l’ancien mais pas complètement quand même. Amusant, non ?

Delicious a réouvert ses portes !

Tout commence par l’identification sur le service, ou bien par la création d’un nouveau compte. En ce qui me concerne, c’est cette dernière option que j’ai retenue (de toute façon je n’avais pas transféré mes bookmarks) et bien m’en a pris puisque j’en ai profité pour réserver un chouette nom d’utilisateur, à savoir… *roulements de tambours*… Fred ! Oui et c’est la première fois que j’arrive à caser mon prénom comme nom d’utilisateur alors j’en suis très très fier. Je sais, c’est un peu pathétique mais il faut savoir se contenter de petits victoires pour parvenir à atteindre le bonheur.

Une fois cette étape franchie, Delicious va tout de suite vous rediriger vers une nouvelle page qui vous explique plus ou moins le fonctionnement du service. En réalité, tout va passer par un petit bookmarklet qui vous permettra d’ajouter rapidement n’importe quel page à vos bookmarks. Jusque là, rien de très étonnant, mais le nouveau Delicious propose également une autre fonctionnalité rigolote : les « stacks » (ou piles en bon français). En gros, cette dernière va vous permettre de regrouper vos favoris par thèmes et de créer ainsi des portefeuilles de sites cool. Trop la classe ! Moi, par exemple, j’ai créé un stack « Web 2.0 » pour caser Twitter, Facebook, Google+ et tous les autres (enfin pas vraiment parce que je me suis arrêté en cours de route). On peut même ajouter une image pour aider les autres membres du service à mieux visualiser ce dont va traiter notre jolie pile. Evidemment, Delicious oblige, pour chaque lien ajouté, vous pouvez visualiser le nombre de fois qu’il a été partagé par les utilisateurs du service. Si vous souhaitez rendre ces liens confidentiels, vous pouvez également décider de les rendre privés.

Et forcément, ces stacks rendent plutôt bien. Sur la page d’accueil du service, on retrouve ainsi les piles les plus populaires. Images oblige, le rendu est plutôt agréable à l’oeil et donne un peu plus envie de fouiner que l’ancienne version du service. Ce qui est intéressant, aussi, c’est lorsqu’on explore ces fameux stacks. Il est ainsi possible de changer la vue, d’opter pour une présentation par liste, par vignettes en encore par médias. Ensuite, comme sur Twitter, on peut aussi décider de « suivre » un stack et d’être ainsi tenu au courant lorsque son auteur ajoutera de nouveaux sites. Même chose, on peut aussi le partager et l’envoyer par mail à ses amis. En revanche, ce qui manque cruellement au service, c’est la possibilité de l’envoyer sur les réseaux sociaux ou même de l’exporter dans un lecteur EMBED. Là, on aurait eu un truc franchement complet et une nouvelle manière de partager nos découvertes.

Alors bon, pour le moment, le nouveau Delicious vient tout juste d’ouvrir ses portes et il est fort possible qu’il soit amené à évoluer dans les semaines qui viennent. Pour le moment, cette nouvelle version ressemble pas mal à l’ancienne mais avec quelques améliorations notables qui nous laissent augurer plutôt de bonnes choses pour l’avenir. Delicious vient tout juste de prendre un nouveau tournant et on espère vraiment que ses concepteurs l’emmèneront aussi loin que possible.

Et puis merde, j’ai « Fred » comme nom d’utilisateur, rien que pour ça va falloir que je me pousse aux fesses pour l’utiliser !

Delicious a réouvert ses portes !

Delicious a réouvert ses portes !

Mots-clés deliciousweb