MacBook Pro : un nouveau modèle en balade chez Geekbench

Si Apple a mis à jour son MacBook Air et son Mac Pro lors de la dernière WWDC, la firme est restée étonnamment silencieuse sur les prochains MacBook Pro. Pour le moment, ces derniers ne sont pas encore passés au Haswell et c’est d’autant plus dommage que cette nouvelle architecture aurait un impact très positif sur leur autonomie. Bien heureusement, en fouinant dans la base de données de Geekbench, Cult of Mac est parvenu à trouver une référence faisant allusion à un tout nouveau modèle qui serait actuellement en cours de test à Cupertino et qui pourrait arriver sur le marché entre la rentrée et la fin de l’année.

Pour ceux qui se sentent un peu perdu et qui ne connaissent pas sur le bout des doigts les gammes de processeurs construits par Intel, il faut savoir que l’architecture Haswell succède en réalité à l’architecture Ivy Bridge, celle-là même qui équipe les MacBook Pro actuels. Si les deux architectures sont assez proches en terme de performances brutes, le Haswell a tout-de-même un atout de taille puisqu’il consomme moins d’énergie que son ainé. C’est d’ailleurs ce qui a permis au nouveau MacBook Air d’atteindre une autonomie théorique de… douze heures.

MacBook Pro Haswell

Les MacBook Pro Haswell pourraient ne pas tarder à débarquer sur le marché…

Très impressionnant, c’est certain, et on comprend donc pourquoi pas mal de gens attendent de pied ferme l’arrivée des MacBook Pro Haswell, des MacBook Pro qui pourraient faire aussi bien que leur petit frère et qui n’auraient sans doute aucun mal à dépasser les dix heures d’autonomie eux aussi.

Or justement, si l’on en croit la fiche trouvée chez GeekBench, ces nouveaux MacBook Pro seraient déjà en train de se balader chez certains privilégiés. Ils répondraient à la référence « AAPLJ45,1 » et ils profiterait d’un processeur Intel Core i7-4850HQ cadencé à 2.40 Ghz, un processeur qui réunirait en son sein pas moins de quatre coeurs. Toujours selon cette même fiche, ce charmant processeur serait épaulé par pas moins de 16 Go de mémoire vive en DDR3 1600 Mhz. Il y aurait donc de quoi faire. En revanche, et c’est nettement moins amusant, aucune mention n’est faite de la résolution de l’écran et on ne sait donc pas si ce MacBook Pro serait ou non de type Retina.

Moralité, si vous comptiez vider votre PEL et vous acheter un MacBook Pro, il vaudra mieux attendre encore un peu. Un tout petit peu.