Olympus OM-D E-M1 : une nouvelle photo, avec le 12-40mm f/2.8 en prime

La rentrée s’annonce particulièrement rythmée du côté des APN et Olympus devrait frapper fort en présentant un nouveau boitier hybride positionné sur le haut de gamme, un boitier largement évoqué dans ces lignes dernièrement puisqu’il s’agit du OM-D E-M1. Jusqu’à présent, nous avons effectivement eu droit à une vidéo ainsi qu’à quelques photos de la bête et c’est 4/3 Rumors qui vient de remettre le couvert en publiant une nouvelle image de ce qui s’annonce comme un très joli hybride. Un hybride qui pourrait même vous donner envie de délaisser votre vieux réflex, en fait. Et attention parce que la cerise sur le gâteau, c’est que cet OM-D E-M1 est présenté avec un cailloux qui risque fort de vous faire tourner la tête, soit le 12-40mm f/2.8 qui devrait lui aussi être annoncé dans les prochaines semaines.

Commençons avec l’OM-D E-M1. Si Olympus a fait sensation avec son E-M5, le constructeur a souhaité aller plus loin avec cet hybride en privilégiant son ergonomie au détriment de son encombrement. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que ce boitier sera nettement plus imposant que son prédécesseur, avec un grip prohéminent qui devrait néanmoins assurer une bonne préhension à l’ensemble. La disposition des commandes, de son côté, a été entièrement revue et c’est précisément ce qui est mis en avant sur cette nouvelle image puisqu’elle met en avant la tranche supérieure du boitier.

Olympus OM-D E-M1

La tranche supérieure de l’Olympus OM-D E-M1.

Sur la gauche, nous retrouverons ainsi le commutateur de mise sous tension ainsi que deux boutons permettant d’accéder très rapidement au mode rafale, au retardateur, au mode HDR et aux différentes options touchant à l’autofocus. Un peu plus loin, nous aurons également une jolie griffe sur laquelle viendra se fixer nos différents accessoires, soit un flash ou un microphone externe. La molette de sélection des modes, quant à elle, sera positionnée sur la droite, en très bonne compagnie. En dehors du déclencheur, du bouton Fn2 et du bouton dédié à l’enregistrement de vidéos, nous trouverons effectivement pas moins de deux molettes supplémentaires ! On appréciera également la position du bouton Fn1, qui sera placé non loin de notre pouce.

Concernant les spécifications techniques de la bête et bien qu’on n’en sache pas encore long sur le sujet, sachez qu’il est question d’un nouveau capteur de 16 mégapixels et d’un stabilisateur 5-axes nouvelles génération qui devrait être encore plus performant que celui de l’OM-D E-M5. Sinon, et bien ce nouvel hybride pourrait également profiter d’un mode rafale à 10 images par seconde, d’une vitesse d’obturation maximale de 1/8000ème, d’un viseur électronique dépassant les 2 millions de points en terme de résolution et d’un écran tactile inclinable de 3 pouces, le tout avec une puce WiFi parce que les objets connectés sont à la mode.

Le prix ? 1.500$ pour le boitier nu, 1.800$ pour le pack intégrant un 12-50mm f/3.5-6.3 et 2.200$ pour le pack avec le nouveau 12-40mm f/2.8.

Et c’est marrant parce que si je n’étais pas spécialement convaincu au départ par cet hybride, j’avoue qu’il me plait de plus en plus.