Bing France passe la seconde

Si Google règne en maitre incontesté sur le marché des moteurs de recherche, la concurrence ne reste pas les bras croisés pour autant. Le 11 mai dernier, nous avons ainsi appris que Microsoft avait déployé une toute nouvelle version de son moteur de recherche – Bing – aux Etats-Unis. Malheureusement, nous ne pouvions pas encore en profiter en France et cela vient justement de changer puisque Redmond vient de réparer cette terrible injustice. C’est évidemment une bonne chose, mais il faut toutefois préciser que toutes les fonctionnalités de la nouvelle version de Bing ne sont pas encore disponibles.

Bing France passe la seconde

Ca aurait été trop simple autrement, hein. Très concrètement, donc, ce n’est que la nouvelle interface du service qui a été déployée dans l’hexagone. Une nouvelle interface qui est d’ailleurs assez sympathique, même si cette dernière rappelle énormément un certain concurrent dont nous tairons le nom. Oui, c’est Google. Bing arbore donc une robe minimaliste, dépouillée et qui manque cruellement d’originalité. C’est d’autant plus perturbant que Microsoft n’a rien d’une petite société perdue tout au fond de la Sibérie, et qu’elle a donc parfaitement les moyens d’innover et de faire preuve d’originalité si elle le souhaite. C’est d’autant plus dommage que les résultats, eux, sont de plus en plus pertinents. Et pour tout vous avouer, sur certaines requêtes, Bing m’apporte même plus de satisfaction que Google. Remarquez, cela n’a rien d’étonnant, depuis Pingouin, Big G semble complètement à la masse. Enfin passons…

En dehors de cette nouvelle interface, rien de nouveau, donc. Et c’est franchement dommage puisque nos amis américains peuvent profiter d’un tas de fonctionnalités toutes plus sympathiques les uns que les autres. Redmond a effectivement implémenté sur la version US de son moteur de recherche une barre latérale située à droite des résultats et qui permet aux internautes d’accéder à des informations relatives à leur requête et provenant de tous les réseaux sociaux à la mode. Un choix évidemment très pertinent, surtout quand on sait que ces derniers s’imposent de plus en plus comme des sources d’informations à part entière.

Reste donc à savoir quand nous pourrons profiter de ces fonctions. Et là, c’est malheureux, mais nous n’avons aucune information…

Via

Mots-clés bingmicrosoftweb