Olympus E-P5 : quelques photos supplémentaires

Si vous vous intéressez à la photographie numérique, et plus précisément aux appareils de type hybrides, alors vous savez sans doute que le constructeur Olympus devrait prochainement nous gratifier d’un nouveau boitier : l’E-P5. Ce dernier s’est déjà illustré au travers d’une première photo un peu plus tôt dans le mois, mais 4/3 Rumors est finalement parvenu à dénicher de nouveaux clichés présentant cette fois l’arrière et le dessus de l’APN. Et autant vous le dire tout de suite, ces nouvelles photos ne manquent vraiment pas d’intérêt. Non, car elles nous permettent de nous faire une idée plus nette de l’ergonomie qui sera proposée par l’Olympus E-P5.

Un Olympus E-P5 qui n’aura finalement plus grand chose à voir avec son prédécesseur et donc avec l’E-P3. Certes, les commandes restent identiques, mais toute l’ergonomie du boitier a été entièrement revue afin de rendre ce dernier aussi accessible que possible.

Olympus E-P5 : nouvelle photo

L’Olympus E-P5 devrait proposer une toute nouvelle ergonomie plus accessible.

La première chose qui frappe, c’est sans aucun doute l’écran situé au dos de l’appareil. Un écran qui repose sur un système assez proche de ce que propose l’OMD-EM5 ou encore les NEX de Sony, ce qui veut aussi dire qu’il pourrait être incliné vers le haut ou vers le bas. La disposition des différentes commandes, des différents boutons, n’est pas non plus en reste et leur emplacement a ainsi été entièrement revu par Olympus. C’est notamment le cas du bouton « corbeille », du bouton « menu », du bouton « lecture » ou même du bouton « info ». On peut également noter la présence d’un switch positionné directement sur le bouton dévolu à l’enregistrement de vidéo, un switch qui permet ainsi de basculer entre deux modes. Même chose pour la molette de sélection qui se situe désormais à l’horizontale, non loin du délencheur. Un positionnement très intéressant puisque cette dernière nous tombera directement sous le pouce. Idéal évidemment pour régler rapidement une fonction.

Au final, donc, on se retrouve avec un boitier plus ergonomique, plus accessible et qui devrait faire la joie de tous les photographes experts. Rappelons pour en terminer avec cet article que l’Olympus E-P5 devrait embarquer un capteur de 16 mégapixels ainsi qu’un nouvel autofocus et une nouvelle stabilisation 5-axes plus performants que ce que l’on trouve sur l’OMD-EM5.

Et ça, évidemment, c’est très prometteur…

La suite au prochain épisode.