Nvidia lance la Titan Xp et enfonce le clou côté puissance

Plus rien n’arrête Nvidia. Alors qu’AMD vient de lancer sa gamme de CPUs Ryzen, et que la marque se la joue modeste sur le marché du GPU, Nvidia multiplie de son côté les annonces fracassantes depuis le lancement de sa gamme Pascal l’an dernier.

Si l’on pouvait raisonnablement croire qu’avec la sortie de la GTX 1080Ti la firme au caméléon avait tiré son ultime cartouche, force est de constater que l’on avait tort, cette dernière venant d’annoncer une GTX Titan Xp. Remplaçante de la Titan X, disponible depuis l’été 2016, la Titan Xp se veut encore un peu plus puissante et toujours un peu plus chère. Car oui, pour se payer ses faveurs il faudra vider son livret A et larguer rien de moins que 1350 euros…

TitanXp

On pouvait penser qu’après la récente sortie de la GTX 1080Ti et le lancement de la Titan l’été dernier, Nvidia serait quitte. Eh bien non, voici la Titan XP !

Pour ce prix Nvidia lâche les chevaux et tire de l’architecture Pascal son plein potentiel avec une carte graphique de tous les superlatifs, d’ores et déjà claironnée comme la puce la plus puissante du monde. Une puissance de calcul certes massive, mais qui peine toutefois à justifier ce tarif hautement prohibitif, d’autant plus lorsqu’on prend en compte la 1080Ti qui propose déjà des performances de (très) haute volée pour près de 500 euros de moins que cette fameuse Titan Xp.

La GTX Titan Xp : une Titan X, mais en plus rapide…

Les points de comparaisons entre les deux cartes sont en effet nombreux, et il est clair qu’elles ne partagent pas leur nom pour rien. La déclinaison Xp a cependant le mérite de proposer certaines améliorations notamment au niveau des unités de calcul et de l’interface mémoire.

Cette nouvelle itération de la puce GP 102 de Nvidia, propose ainsi 3840 cores CUDA (contre 3584 chez sa « petite » sœur la Titan, soit une augmentation de 7%), et se trouve cadencée à 1582 MHz de base (pas de boost annoncé – pas besoin…).

Côté mémoire, la Xp se pare de 12Go de GDDR5X dotés d’une interface de 384 bits (comme la Titan initiale), seules la fréquence des modules et la bande passante augmentent pour passer respectivement à 5700 MHz et 547,7 Go/s.

Nividia évoque une consommation de 250 Watts en jeu pour sa nouvelle carte, et annonce avoir développé des drivers (toujours en bêta) pour iOS. Nvidia et Apple auraient-ils des intérêts convergents pour le futur Mac Pro ?  Seul l’avenir nous le dira…

Crédit illustration

Mots-clés nvidiatitan xp