Okawix, pour télécharger et consulter la Wikipedia

La Wikipedia, c’est un chouette outil pour briller en société. Sans rire, en quelques clics, vous pouvez tout savoir sur des sujets très importants comme la castration des castors ou l’histoire politique de l’UMP et il est donc facile de donner l’impression aux gens que vous touchez sévère. Oui, et avec Okawix, vous allez en plus pouvoir télécharger tout le contenu de la Wikipedia, de Wikibooks, de Wikinews et de tous les Wikimachins sur votre machine.

Okawix : la fenêtre d'accueil

Bon, autant vous prévenir de suite, cet article est un peu spécial. En fait, c’est le premier que je rédige avec mon netbook, alors je suis aussi mouillé qu’une adolescente devant le dernier Brad Pitt. Aussi, je vous demande par avance de me pardonner si je suis… hum… assez confus par moments.

Okawix : le choix du contenu à télécharger

Bref, Okawix se présente comme un petit logiciel (disponible sur Windows, Mac et Linux) à télécharger et à installer sur sa bécane. Après l’avoir lancé, le machin va vous demander votre langue et vous proposer les contenus que vous voulez télécharger. Et là, on a franchement toute la gamme des Wikitrucs. Je vous aurais d’ailleurs bien fait une liste mais bon, ça me fatiguerait beaucoup trop, hein, faut quand même pas déconner.

Okawix, la navigation au sein du contenu

Attention quand même parce que Okawix n’est pas exempt de défauts. Personnellement, je n’ai pas trop accroché à son interface, qui fait plutôt « old school » et qui rappelle les toutes premières versions d’Encarta. Cela dit, question contenu, il faut avouer que l’outil en impose. D’ailleurs, si vous envisagez de chopper la Wikipedia et ses copines, vous avez intérêt à avoir de l’espace disponible sur vos disques durs.