Olympus E-P5 : les premières spécifications officieuses !

Tôt ce matin, vous avez pu découvrir la toute première photo mettant en scène le prochain APN hybride du constructeur Olympus, soit l’E-P5. Formidable, bien sûr, mais ce cliché vous a peut-être laissé sur votre faim. Après tout, savoir à quoi un appareil photo ressemble, c’est bien, mais ce qui compte vraiment c’est ce qui se cache sous son capot, non ? Certes, et c’est précisément pour cette raison que cet article risque de vous plaire. 4/3 Rumors est effectivement parvenu à mettre la main sur des informations complémentaires, et donc sur les toutes premières spécifications technique de l’Olympus E-P5. Tout est évidemment dans la suite.

Notez d’ailleurs que ces informations proviendraient toutes d’une source de confiance qui travaille depuis un moment avec 4/3 Rumors et qui s’est toujours révélée fiable jusqu’à présent. Ce n’est évidemment pas une raison pour ne pas rester prudent, mais ça reste une bonne nouvelle, d’autant plus que cette source a également confirmé la véracité du cliché publié ce matin.

Olympus E-P5 : les premières spécifications

4/3 Rumors serait parvenu à mettre la main sur les premières spécifications techniques de l’Olympus E-P5.

Selon cette source, donc, l’Olympus E-P5 intègrerait exactement le même capteur et le même processeur d’image que l’OMD-EM5. Est-ce que c’est une bonne nouvelle ? Certainement, surtout quand on sait ce dont est capable ce dernier lorsqu’on utilise des optiques soignées. Je sais que tout le monde n’est pas forcément partisan du format Micro 4/3, mais les résultats obtenus par l’EM5 n’en reste pas moins très impressionnants et c’est donc une bonne chose que le constructeur ait utilisé les mêmes composants pour construire son E-P5.

Olympus E-P5 : un autofocus plus rapide, une meilleur stabilisation 5-axes

Enfin, les mêmes composants, ce n’est pas tout-à-fait exact. Non, car le meilleur reste à venir. Toujours d’après les mêmes bruits de couloir, l’E-P5 profiterait également d’un autofocus plus rapide et d’un meilleur stabilisateur 5-axes que ceux de l’OMD-EM5. Et ça, c’est sans aucun doute le détail le plus excitant. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce dernier offrait déjà de très bonnes performances en matière de stabilisation d’image. En réalité, à l’heure actuelle, il n’y a aucun appareil qui lui arrive ne serait-ce qu’à la cheville. Absolument aucun.

Toutefois, l’OMD-EM5 n’est pas parfait pour autant et son autofocus faisait justement partie des défauts qui lui était reproché. Bien que plus rapide que celui du X-Pro1 de Fujifilm, pour ne citer que lui, ce dernier ne tenait effectivement pas la comparaison avec les derniers APN arrivés sur le marché, et notamment avec le GH3 de Panasonic. Olympus aurait donc travaillé sur la question afin de rattraper son retard, et c’est évidemment une très bonne chose.

D’autant plus qu’il y a de fortes chances que l’on retrouve ce nouvel autofocus et ce nouveau stabilisateur dans l’appareil qui succèdera à l’OMD-EM5.

Bref, c’est très excitant.