Clicky

Omega Labyrinth Z finalement annulé en Occident, conformément au souhait de Sony

Un an après sa sortie nippone, Omega Labyrinth Z était censé faire découvrir ses jeunes poitrines sur pattes au public occidental. PQube, l’éditeur du jeu sur ce marché, vient cependant d’annoncer l’annulation du titre aux États-Unis et en Europe sur PS4 et PS Vita.

On pouvait penser que le Vieux Continent et le continent du vieux nos amis américains seraient ici allés à l’encontre du Royaume-Uni et de l’Australie, dont les organismes de classification avaient ainsi refusé l’inscription d’Omega Labyrinth Z pour une sortie sur ces territoires.

Au final, aucun pays occidental n’aura officiellement droit au dernier titre en date de Matrix Software. Il est vrai que la bande-annonce d’Omega Labyrinth Z annonçait la couleur avec son casting exclusivement féminin et très à cheval sur l’efficacité de son décolleté.

Omega Labyrinth Z restera une exclusivité nippone sur PS4 et PS Vita

Mais avant Omega Labyrinth Z, d’autres titres avaient joué cette carte sans pour autant se voir bannis en Occident, telle la série des Senran Kagura. Mais dans le cas présent, le problème viendrait de l’âge trop peu élevé des protagonistes dans un univers assez sexualisé, ne serait-ce que dans ses dialogues.

Lundi, PQube a annoncé sur son compte Twitter que le jeu, qui était attendu pour cette année en Occident, est finalement annulé à la fois sur PS4 et PS Vita en dehors des frontières nippones. Et l’éditeur d’ajouter qu’aucun autre commentaire ne sera fait sur le sujet. C’est pourquoi il est ensuite intervenu sur plusieurs réactions, comme celle de cet internaute affirmant que Sony ne peut pas être en faute ici, puisque si tel était le cas, le jeu ne serait pas sorti au Japon. PQube lui a alors rappelé que Sony Japon, Europe et USA étaient « des entités différentes ». En soulignant plus bas que la décision d’annuler Omega Labyrinth Z provient bien des « propriétaires des plates-formes » concernées.

On pense aux traducteurs qui n’étaient probablement pas loin d’achever leur travail sur ce titre. À moins d’une éventuelle sortie sur Steam, ne semblent désormais rester que l’import et une bonne connaissance de la langue japonaise pour profiter d’un dungeon RPG qui n’apparaissait pas, a priori, comme un bouleversement du genre.