Clicky

On a peut-être trouvé le meilleur bug de Google Street View

Google Street View est un service assez dingue lorsqu’on y pense. Pouvoir se promener partout dans le monde sans avoir ne serait-ce qu’à franchir le seuil de sa porte, personne ne l’aurait cru possible dans les années 90. Et pourtant, désormais, c’est monnaie courante.

Pour proposer cette étonnante vue du monde, Google applique une méthode plutôt efficace.

Bug Street View

Capture Street View

L’entreprise fait en effet circuler sur nos routes des voitures munies d’une caméra composée de plusieurs optiques et de plusieurs capteurs.

Google Street View et les bugs, une affaire qui roule

Lorsque la voiture avance, sa caméra se déclenche automatiquement à intervalles réguliers et elle prend ainsi des photos de tout ce qui l’entoure. Les vues capturées sont ensuite assemblées par le truchement de puissants algorithmes développés par les ingénieurs de l’entreprise.

Des algorithmes qui ne sont pas toujours parfaits et qui ont parfois tendance à générer d’étranges bugs. Notamment au niveau des perspectives.

Il arrive cependant de temps en temps que ces fameux algorithmes tombent complètement à côté et génèrent des vues… complètement déstructurées. C’est ce qui s’est produit à Ontario, une petite ville de quelques milliers d’habitants située dans le comté de Richland, et plus précisément en Ohio.

Si vous vous rendez à cette adresse, vous vous retrouverez en effet face à une bouillie rouge infâme semblant sortir tout droit d’un game designer sous LSD. Des formes tubulaires apparaissent en effet un peu partout pour former une grappe rouge sang ne correspondant à rien de concret.

Une vue datée de 2008

Le plus étonnant reste à venir. Si vous dézoomez, alors vous vous retrouverez au-dessus de l’un des centres commerciaux de la ville, un centre commercial composé d’un parking et de plusieurs boutiques. Et ce fameux bug se restreint pour sa part à une portion de route située entre l’ouverture formée par les deux arbres et le bâtiment aux volets rouges situés un peu plus vers la droite.

Si l’on en croit les informations affichées par Google Street View, alors la vue aurait été capturée par les caméras de Google en octobre 2008 et donc environ un an après le lancement du service. A l’époque, les algorithmes développés par Google n’étaient pas très évolués et il est donc possible que ces derniers aient fusionné plusieurs images par inadvertance. Il faudra donc attendre un nouveau passage des Google Cars pour corriger le tir et pouvoir se promener virtuellement à travers le centre commercial sans craindre pour sa santé mentale.