On a trouvé la route la plus buguée de tout Google Street View

Google Street View, on le sait, n’est pas dénué de bugs. En réalité, il suffit même de se baisser pour en ramasser. Il arrive cependant que l’on tombe sur des bugs bien pires que les autres et c’est précisément le cas ici.

Modéliser le monde n’est pas une tâche facile. Pour simplifier le processus, Google s’appuie donc sur de puissants algorithmes. Certains d’entre eux se focalisent sur la reconstitution de scènes, d’autres sur l’exposition des images composant les vues, d’autres encore sur le système de navigation embarqué à bord de la plateforme.

Capture Google Street View

Et la plupart du temps, ces algorithmes fonctionnent extrêmement bien. Peu importe l’endroit que vous visitez, les panoramas sont généralement propres avec une exposition constante.

Un gros bug repéré sur Google Street View

Il arrive cependant que certains tronçons de rue posent problème et c’est précisément le cas de celui-ci.

Si vous vous promenez à Questa au Nouveau-Mexique, alors vous ne pourrez pas éviter de prendre la 522. Et c’est normal puisque cette rue traverse l’ensemble de la ville et ses bourgades.

Google a donc envoyé ses voitures sur place afin de pouvoir modéliser la rue dans Street View. Il semblerait cependant que tout ne se soit pas franchement passé comme prévu. Vraiment pas.

En effet, lorsqu’on attrape ce pauvre Pegman et qu’on le dépose en douceur sur l’axe en question, alors on se retrouve propulsé dans ce que l’on peut décrire comme un arc-en-ciel de pixels colorés, un arc-en-ciel suffisamment diffus pour faire rougir n’importe quelle mire.

Une bouillie de pixels

Le premier réflexe consiste bien entendu à utiliser le système de navigation du service pour tenter d’échapper à ces pixels. Et effectivement, au bout de plusieurs kilomètres, on finit par en sortir. Il suffit néanmoins de faire marche arrière pour retourner dans cette bouillie pixélisée informe, une bouillie qui nous suit en outre sur une bonne partie de la 522.

En temps normal, les bugs que l’on trouve sur Google Street View sont assez localisés et touchent, par exemple, à la reconstitution des individus croisés par la Google Car ou même à l’effet de perspective. Ce bug-ci est bien plus violent et il est surtout beaucoup plus généralisé.

Pour ne rien arranger, les Google Cars sont passés une seule fois sur cet axe, en février 2008. Du coup, si le problème vient des photos, alors Google ne pourra pas le résoudre avant d’envoyer un nouveau véhicule sur place.

En tout cas, si vous aimez les bugs, alors vous pouvez en découvrir d’autres en vous rendant à cette adresse.