Clicky

On connaît le poids de la Voie Lactée

C’est vrai que connaître le poids de notre galaxie n’est pas le genre de chose auquel pense le commun des mortels, mais les astronomes si !

Ils se sont ainsi basés sur des données recueillies par le télescope spatial Hubble de la NASA et le satellite Gaia de l’Agence spatiale européenne, pour mesurer avec la plus grande précision à ce jour la masse de la Voie lactée.

Voie Lactée

Crédits Pixabay

Combien pèse la Voie lactée ?

D’après les calculs des astronomes, notre galaxie, la Voie lactée, pèse 1,5 milliard de milliards de masses solaires. Une masse solaire étant la masse de notre soleil, soit environ 2 fois 10 puissance 30 kilogrammes (1,98892 × 1030 kg). D’après les scientifiques qui ont mené l’étude, s’ils ont cherché à connaître la masse de la Voie lactée avec plus de précision, c’est pour pouvoir « la placer dans un contexte cosmologique et la comparer à des simulations de galaxies dans un univers en constante évolution ». « Ne pas connaître la masse précise de la Voie lactée pose un problème pour beaucoup de questions cosmologiques. », disent-ils.

Mais alors, qu’est-ce qui constitue cette masse de notre galaxie ? Cela va vous surprendre, mais seulement un faible pourcentage de cette masse est dû aux 200 milliards d’étoiles de la Voie lactée et au trou noir supermassif de 4 millions de masses solaires qui se trouve en son centre. La majeure partie de la masse de notre galaxie est constituée par la matière noire, cette substance dont on sait très peu de choses et qui maintient l’univers ensemble.

De précédentes études menées il y a plusieurs décennies à l’aide de diverses observations avaient permis de situer la masse de la Voie lactée entre 500 milliards et 3 milliards de milliards de masses solaires. La nouvelle estimation, plus précise, se situe dans cette fourchette.

Une collaboration entre Hubble et Gaia

Grâce aux données complémentaires recueillies par Hubble et Gaia, les astronomes ont pu créer une vue holistique de la galaxie qui a permis d’estimer son poids. Tandis que Gaia a la capacité d’observer l’ensemble du ciel, Hubble de son côté a une vision plus restreinte. Mais grâce à cette particularité, Hubble peut mesurer des étoiles plus faibles et des amas lointains. Gaia a ainsi mesuré 34 amas globulaires à environ 65 000 années-lumière, tandis que Hubble a mesuré 12 amas à 130 000 années-lumière au cours de la dernière décennie.

En combinant toutes ces données, les astronomes ont pu estimer la masse de notre galaxie jusqu’à 1 million d’années-lumière de distance de la Terre.

Mots-clés astronomieespace