On en sait plus sur les flashs qui se produisent durant les orages

Avez-vous déjà remarqué ces étranges flashs rouges qui apparaissent dans le ciel pendant les orages ? Durant plusieurs années, ce phénomène rare est demeuré un véritable mystère pour les scientifiques. Cependant, à la suite de nouvelles études, des chercheurs chinois sont enfin parvenus à percer le mystère de ces étranges flashs lumineux appelés « sprites. »

Les scientifiques ont basé leurs recherches sur 38 sprites qui sont apparus dans le ciel chinois lors d’un orage particulièrement violent il y a de cela trois ans. Pour le Dr LU Gaopeng, auteur de l’étude : «C’était probablement le système d’orage le plus productif jamais produit en Chine. » Il a d’ailleurs permis d’avancer dans la compréhension du phénomène.

Tous les détails de l’étude ont été dévoilés dans la revue Advances in Atmospheric Sciences.

Que sait-on des sprites exactement ?

Pour ceux qui ne le savent pas, les sprites (sylphes rouges ou farfadets), sont des éclairs qui se produisent dans la région atmosphérique non loin d’un orage. Ils apparaissent brièvement à la suite de rejets d’électricité lors des formations orageuses. En plus d’être rouges, ils prennent la forme d’éclairs verticaux tels des tubes fluorescents.

En tant que tel, les sprites se présentent comme un phénomène rare d’électromagnétisme, découvert dans les années 1700, mais qui a n’a pu être immortalisé en photos qu’à partir des années 90. Depuis, les chercheurs s’évertuent à en comprendre exactement la cause.

Ce que les chercheurs chinois ont découvert

Gaopeng et son équipe ont utilisé un réseau de détecteurs de champ magnétique à basse et très basse fréquence pour observer attentivement les sprites apparus lors de la tempête de 2015. Ils ont alors découvert que la plupart des sylphes rouges sont apparus à un moment où l’orage était à son intensité maximum.

Les chercheurs ont ainsi conclu que l’apparition des farfadets pouvait avoir deux explications : soit ils résultaient de la collision entre des électrons à haute énergie et des molécules d’air soit ils étaient produits suite à des irrégularités dans la mésosphère causées par les ondes de gravité. Les études se poursuivent pour essayer d’en savoir plus.

La compréhension des sprites permettra d’en savoir davantage sur l’électromagnétisme terrestre.