On en sait un peu plus sur la mystérieuse base sous marine de la Chine

Vivre sous les mers est peut-être une expérience plus proche d’être réalisée qu’on ne pourrait le penser. En tout cas, un projet de base sous-marine que les Chinois prévoient d’installer dans les profondeurs de la Mer de Chine méridionale porte à y croire, même si les premiers cobayes seront des robots explorateurs.

Pour le moment, les détails concernant cette installation ne sont pas légion. Toutefois, New Scientist a eu vent de quelques éléments concernant le projet, ce qui nous permet d’en savoir un peu plus.

On en sait un peu plus sur la mystérieuse base sous marine de la Chine

Crédits pixabay.com

Prévue être installée à plusieurs milliers de mètres sous les houles, la structure abriterait des robots submersibles explorateurs, destinés à mener des missions de cartographie et de collecte de données concernant les fonds marins, le tout sous la houlette d’une intelligence artificielle.

Entre 6.000 et 11.000 mètres de profondeur

La base sous-marine sera ainsi reliée à la surface par des câbles électriques afin de pourvoir à ses besoins en énergie. En effet, à une telle profondeur, il n’est pas possible de capter la lumière du soleil, ou d’utiliser la force des marées pour l’alimenter en électricité.

Par ailleurs, la localisation finale de la station n’est également pas encore définie, même si New Scientist avance les côtes d’Okinawa ou de Manille comme lieux potentiels pour accueillir la structure et les prototypes de robots sous-marins qui iront avec.

Quoi qu’il en soit, « n’importe où dans les eaux profondes pourrait être intéressant pour la science » analyse Jon Copley, un de l’Université de Southampton spécialisé en exploration océanique.

Pour mieux connaître les fonds marins

Ce plan visionnaire des Chinois a pour objectif de mener des recherches pour en savoir plus sur les profondeurs sous-marines, entre autres la géologie, la topographie et les écosystèmes existants. Le projet aurait même des visées d’exploration pétrolière et de collecte des minéraux que recèlent les fonds marins.

La particularité de ce projet réside dans l’utilisation exclusive de robots autonomes pour mener les tâches d’exploration, de collecte de données et d’échantillons.

En effet, la base servirait de plateforme pour lancer les missions d’exploration, accueillir les submersibles qui reviennent de leurs pérégrinations, collecter puis traiter de façon autonome les données ramenées, et recharger les robots avant de les lancer de nouveau sur de nouvelles missions exploratoires.

Mots-clés chineinsolite