Clicky

On sait enfin pourquoi le chien est attaché à son maître

Le chien est souvent considéré comme le meilleur ami de l’homme mais personne n’a encore été en mesure d’expliquer les origines de l’attachement d’un animal pour son maître. Pas avant aujourd’hui du mois car des chercheurs mexicains ont trouvé des éléments de réponse en menant une expérience auprès de plusieurs toutous.

Si l’on en croit des analyses faites sur des échantillons d’ADN mitochondrial, alors les lignées du chien et du loup se seraient séparées il y a environ 100 000 ans.

Chiens et hommes

Les chiens et les hommes, une longue histoire d’amour.

Les plus anciens fossiles connus de chien domestique ont été déterrés dans des grottes belges et ils datent de 31 700 ans. Cela veut aussi dire que l’homme a domestiqué le chien durant la préhistoire.

La domestication du chien date de la préhistoire

Le plus incroyable, c’est qu’ils nous ont fidèlement accompagné à travers les siècles et ils ont ainsi trouvé durablement leur place à nos côtés.

Comme indiqué un peu plus haut, des scientifiques mexicains ont cherché à déterminer les origines de leur attachement pour l’homme et ils se sont lancés dans une étude complexe dont les résultats ont été publiés au début du mois dans la revue scientifiques PLOS One.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont commencé par sélectionner sept chiens domestiqués : un Golden Retriever, un Labrador et cinq Border Collies. Ils les ont ensuite placés face à plusieurs images et ils ont analysé l’activité de leur cortex temporal en utilisant un IRMf et donc un système d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.

Ces photos se classaient en deux catégories avec une cinquantaine de clichés présentant des visages humains (dont celui de leur maître) et une cinquantaine d’images représentant des objets de leur quotidien comme des jouets, des gamelles et d’autres accessoires du même type.

Les chiens peuvent parfaitement reconnaître le visage de leur maître

Les scientifiques ont remarqué que l’activité cérébrale de ces chiens était plus intense lorsqu’ils se retrouvaient face à des photos de visage, et encore plus lorsque l’image mettait en scène leur maître.

Mieux, en approfondissant leurs analyses, ils se sont rendus compte que cette activité était aussi d’ordre chimique et que les chiens sécrétaient davantage d’ocytocine. Si vous ne connaissez pas ce neuropeptide, sachez qu’il est souvent désigné comme l’hormone du plaisir ou l’hormone du bonheur.

Que peut-on déduire de cette étude ?

Tout simplement le chien est parfaitement capable de reconnaître le visage de son maître, et qu’il l’associe à quelque chose de positif, à quelque chose qui le fait se sentir bien. Et c’est sans doute pour cette raison qu’il arrive à nous supporter.

Mots-clés insolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.