Clicky

On vient de trouver le meilleur bug de Google Street View

Google a passé plusieurs années à cartographier le web, puis quelques années supplémentaires à en faire autant avec le monde réel. Street View permet en effet à tous les internautes d’explorer le monde sans avoir besoin de sortir de chez eux. Ce que nous n’aurions jamais imaginé possible dans les années 90 alors que le web commençait tout juste à se démocratiser.

Pour modéliser le monde, Google s’appuie principalement sur une flotte de voitures spécialement équipées pour la chose.

Bug Google Street View

Les Google Cars, c’est leur nom, ont pas mal évolué au fil des années, mais elles se présentent toujours un peu de la même manière.

Street View, un service qui ne serait rien sans les algorithmes de Google

Ces véhicules ont ainsi pour principale particularité d’embarquer à leur bord une caméra placée sur leur toit. Très imposante, cette dernière se compose en réalité de plusieurs optiques et de plusieurs capteurs placés autour d’un axe, avec en plus quelques capteurs supplémentaires pour mieux évaluer les distances et la profondeur de champ.

Les premiers modèles embarquaient à leur bord pas moins de quinze caméras, mais Google a revu son architecture depuis. L’entreprise a ainsi développé de nouveaux modèles comprenant seulement sept caméras, des caméras offrant une définition accrue.

Toutefois, le concept ne change pas et ces nouvelles Google Cars sont toujours équipées de plusieurs caméras capables de fonctionner en parallèle. Les images produites par leur entremise sont ensuite assemblées par le truchement d’algorithmes et elles permettent ainsi d’obtenir les images à 360° utilisées par Street View.

Si les algorithmes développés par Google fonctionnent plutôt bien, il leur arrive tout de même de commettre des erreurs. Aucun programme n’est en effet fiable à 100 % et il arrive ainsi fréquemment que d’étranges bugs apparaissent dans Google Street View, des bugs touchant le plus souvent à la profondeur de champ ou même aux proportions.

Vous trouverez d’ailleurs ici une sélection de quelques bugs particulièrement insolites et amusants.

Un bug qui remonte à l’année 2008

Tous ces bugs ne sont cependant pas du même niveau et celui que vous allez pouvoir découvrir – ou redécouvrir – aujourd’hui vaut franchement son pesant d’or. Ou de cacahuètes, c’est selon.

En 2008, Google Street View a en effet envoyé ses voitures dans les rues de San Francisco afin de rafraîchir ses vues et un étonnant bug s’est produit lors de l’assemblage des images prises dans une rue de la ville. Un énorme objet noir ayant plus ou moins la forme d’une guitare s’est ainsi retrouvé perché dans le ciel au-dessus de la 29e rue.

Ce bug était plus ou moins passé inaperçu à l’époque, mais il est ressorti sept ans plus tard et il avait même été repris par plusieurs médias avant de se faire oublier durant trois nouvelles années. Puis, en début de semaine, plusieurs internautes l’ont repris pour le partager sur leurs profils sociaux.

Si l’existence de ce bug a bien entendu surpris beaucoup de monde, il n’a finalement rien de surprenant. Google a en effet commencé à modéliser les rues de San Francisco en mai 2008 et la vue en question a été intégrée un mois plus tard. À cette époque, les ingénieurs de la firme avaient encore peu d’expérience en la matière et leurs algorithmes étaient loin d’être parfaits.

Il faut cependant noter que le bug en question est resté présent sur le service pendant trois ans avant d’être corrigé en 2011 grâce à un nouveau passage des Google Cars dans les rues de la ville.

Mots-clés googlegoogle maps

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.