One Finger Selfie Challenge : le nouveau défi qui divise Internet

Internet adore les défis bizarres et le dernier en date mérite sans doute la palme. Le One Finger Selfie Challenge consiste effectivement à se prendre en photo nu en camouflant ses parties intimes avec un seul doigt, grâce à un miroir et, surtout, à la magie de la perspective. Si vous voulez vous lancer, il sera donc préférable de bien calculer votre coup.

Les défis sont devenus monnaie courante sur internet et il ne se passe désormais plus une semaine sans qu’un nouveau challenge ne débarque sur les réseaux sociaux.

One Finger Selfie Challenge

Le One Finger Selfie Challenge, nouveau challenge à la mode sur les réseaux sociaux.

Le One Finger Selfie Challenge est donc le dernier en date et il fait couler beaucoup d’encre depuis le début de la semaine.

Le One Finger Selfie Challenge, une histoire de doigt et de perspective

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant, car il est nettement plus coquin que le Mannequin Challenge ou que le Ice Bucket Challenge.

Comme expliqué un peu plus haut, l’idée est donc de se prendre en photo nu devant un miroir en camouflant son sexe et sa poitrine avec un seul doigt. Pour se faire, les participants doivent simplement s’appuyer sur un effet de perspective et se concentrer sur l’angle de la caméra et sur la distance qui la sépare de leur doigt.

D’après l’enquête menée par une certaine Aimee Daviso, ce nouveau défi nous viendrait tout droit du Japon et plus précisément de ce dessin. En tombant dessus, plusieurs adolescentes auraient tenté le coup chez elles et partagé des photos dans la foulée sur leurs profils sociaux.

Un défi qui ne fait pas l’unanimité

Par effet boule de neige, le phénomène se serait rapidement amplifié avant d’atteindre l’Europe. Contrairement aux idées reçues, il ne se limite d’ailleurs pas aux jeunes femmes et de nombreux hommes ont aussi tenté le coup, en procédant à quelques ajustements et en troquant le fameux doigt au profit d’un poing fermé afin de dissimuler plus efficacement leurs attributs.

Alors bien sûr, ce défi est très critiqué sur les réseaux sociaux et de nombreuses personnes pointent ainsi du doigt les dérives que peut impliquer un tel challenge.

La plupart des participant(e)s posent en effet à visage découvert et ils sont par conséquent facilement identifiables. Pire, dans le lot, on trouve aussi de nombreux adolescents qui n’ont pas forcément conscience du fait que les contenus publiés sur internet ne disparaissent jamais vraiment.

Il s’agit d’ailleurs d’un problème récurrent que l’on retrouve malheureusement souvent avec les nouvelles générations. Nos enfants et nos adolescents ont beau maîtriser la plupart des outils numériques actuels, ils ne parviennent pas toujours à comprendre leur réelle portée ni même les implications qui en découlent.

Mots-clés insoliteweb