OnePlus One : il est officiel !

Le OnePlus One a fait couler beaucoup d’encre au fil de ces dernières semaines et nous avons ainsi vu passer pas mal d’informations le concernant, des informations ponctuées de quelques rumeurs. Et puis, le 23 avril est arrivé tranquillement, avec la conférence de presse officielle du constructeur. Désormais, nous savons donc tout de son premier terminal et autant dire que ce dernier met la barre très haut. Il se pourrait même qu’il vous donne envie de faire quelques infidélités à votre marque de prédilection, pour tout vous dire.

Il faut bien l’avouer, sur le papier, le OnePlus One n’a absolument rien à envie à la concurrence. Sa fiche technique met la barre aussi haut que tous les superphones du moment et il profite en outre d’un prix de vente particulièrement attractif. Il est même moins cher que le Nexus 5, pour tout vous dire…

OnePlus One : image 1

Le OnePlus One dans sa version 16 Go.

Spécifications Techniques

Pete Lau et ses associés ont très largement évoqué les spécifications techniques du OnePlus One sur le forum officiel de la firme, et nous avions ainsi une idée assez précise de sa fiche technique. Il restait cependant quelques inconnues dans l’équation. Désormais, la situation est plus claire.

Le OnePlus One embarquera ainsi un écran de 5,5 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, soit du 1920×1080. Il sera propulsé par un processeur Qualcomm Snapdragon 801 8974AC cadencé à 2,5 GHz couplé à 3 Go de mémoire vive. Son espace de stockage variera en fonction des modèles, nous aurons le choix entre 16 Go et 64 Go de mémoire interne. Attention, car il n’est pas question de port pour cartes micro SD.

Le capteur principal du terminal atteindra une définition de 13 millions de pixels et il sera couronné d’une optique constituée de six lentilles, pour une meilleure captation de la lumière. Avec une ouverture en f/2.0. Il pourra filmer en 4K, en 1080p ou en 720p à 120 images par seconde.

La caméra frontale n’est pas en reste et elle affiche ainsi une définition de 5 millions de pixels. Voilà qui devrait ravir tous ceux qui passent le plus clair de leur temps à se prendre en photo sous toutes les coutures.

En dehors du WiFi 802.11 a/b/g/n, nous pourrons compter sur une puce Bluetooth 4.0 et sur une compatibilité avec les réseaux de type 4G/LTE. Reste à évoquer la batterie non amovible, d’une capacité de 3 100 mAh.

Sur le papier, nous avons une configuration proche de tous les smartphones haut de gamme du secteur. Je pense notamment au Samsung Galaxy S5 ou au HTC One (2014), mais aussi et surtout au Sony Xperia Z2. Selon toute vraisemblance, le OnePlus One devrait être en mesure de faire tourner les jeux les plus gourmands du Play Store sans aucun problème, et sans sourciller.

OnePlus One : image 2

LeOnePlus One dans sa version 64 Go.

OnePlus One : image 3

Les deux versions du OnePlus One.

Design & Ergonomie

La fiche technique d’un smartphone ne fait pas tout. Le design, ça compte aussi et Pete Lau semble l’avoir bien compris puisque le OnePlus One n’a absolument rien à envier à la concurrence de ce côté-là. On peut même dire qu’il est plutôt joli à regarder, avec ses lignes à la fois sobres et élégantes.

L’écran, pour commencer par le début, occupe quasiment toute la façade du terminal. Il est encadré par la caméra frontale et par trois boutons sensitifs propres à Android. OnePlus n’a effectivement pas opté pour des contrôles tactiles gérés directement par la plateforme mobile. En revanche, les designers de la firme ont préféré ne pas apposer de logo sur la face avant de leur terminal pour conserver des lignes aussi épurées que possible.

L’encadrement de l’écran ne manque pas de charme, de même pour ses bordures. Sachez tout de même que ces dernières sont en plastique, pour laisser passer les signaux.

Le OnePlus One sera décliné en deux versions : une blanche, une noire. Toutefois, et comme mentionné à maintes reprises, la coque sera amovible et il sera parfaitement possible de la changer à la volée. Au lancement du terminal, les mobinautes auront d’ailleurs le choix entre quatre textures différentes, soit le bambou, le bois, le denim et le kevlar. Pas mal.

Les responsables du projet ont également fait en sorte de réduire au maximum le poids de leur mobile. Ils ont ainsi opté pour une structure en aluminium et le poids du OnePlus One n’excède ainsi pas les 162 grammes sur la balance.

Point intéressant, OnePlus s’est associé avec JBL afin d’améliorer la restitution sonore des deux hauts-parleurs intégrés à la tranche inférieure du One.

OnePlus One : image 4

Le OnePlus One vu de face et de côté.

OnePlus One : image 5

La bordure inférieure du OnePlus One.

Fonctionnalités

Comme chacun le sait, ou devrait le savoir, le OnePlus One sera propulsé par CyanogenMod 11S. Cette version a été spécialement optimisée pour lui et elle apporte pas mal de nouveautés, à commencer par une nouvelle interface minimale constituée de visuels très dépouillés.

Les mobinautes auront la possibilité de personnaliser leur thème comme ils l’entendent. Ils pourront modifier leur fond d’écran, bien sûr, mais ils auront également la main sur les icônes de la plateforme, sur la police d’écriture utilisée par cette dernière ou même sur les animations jouées au démarrage du terminal. L’idée, finalement, c’est que chacun puisse construire son propre terminal.

Pete Lau est malheureusement resté assez discret quant aux fonctionnalités de la plateforme. Sachez juste que le OnePlus One devrait être toujours à l’écoute, un peu à l’image de ce que propose Motorola avec le Moto X. Il suffira ainsi de prononcer une phrasé clé pour activer la reconnaissance vocale et pour donner des ordres au terminal.

En outre, et c’est un point important, CyanogenMod 11S intègrera des outils permettant de réduire au maximum la consommation électrique du terminal, et ce afin d’en augmenter l’autonomie. Dans quelle proportion ? Toute la question est là, mais il faudra attendre les premiers tests pour le savoir.

OnePlus One : image 6

Le OnePlus One vu de trois quarts.

OnePlus One : image 7

Le OnePlus One et son écran parfaitement plat.

En Conclusion

Il reste à évoquer le prix et la date de sortie du OnePlus One. Forcément. Pour commencer, sachez que ce dernier ne sera pas disponible dans tous les pays. Dans un premier temps, seules les personnes résidant en Autriche, en Belgique, au Canada, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, à Hong Kong, en Italie, aux Pays Bas, au Portugal, en Espagne, en Suisse, à Taïwan, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis pourront en profiter.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact puisque OnePlus va mettre en place un système d’invitation. Il faudra impérativement en posséder une pour pouvoir acheter le terminal.

Et le prix alors ? Il est tout bonnement démoniaque. Le OnePlus One, dans sa version 16 Go, sera effectivement proposée à 269 euros sans subvention opérateur. Le mieux reste à venir car la version noire dotée de 64 Go de mémoire interne sera proposée à 299 euros. Point intéressant, le constructeur n’a pas fait comme ses concurrents et il a réellement converti le prix de vente de son terminal. Aux Etats-Unis, par exemple, les deux modèles seront respectivement proposé à 299 dollars et à 349 dollars. Sortie prévue en mai.

Que dire de plus, franchement ? Finalement, de mon point de vue, le OnePlus One n’a qu’un seul défaut : il n’intègre pas de lecteur de cartes micro SD. Pour le reste, c’est un véritable sans faute et je pense qu’on peut difficilement faire mieux. Certains le trouveront peut-être trop grand, d’autres regretteront la présence de ces trois boutons sensitifs, mais il ne faut tout de même pas oublier que l’on parle ici d’un terminal haut de gamme vendu sous la barre des 300 euros.

Bref, il me tarde de le tester.

Mots-clés OnePlusoneplus one