Oreo peine toujours à s’imposer, moins de 5% des smartphones Android en sont équipés

La nouvelle ne surprendra probablement personne, Oreo peine toujours à s’imposer face aux anciennes versions d’Android. C’est du moins ce que l’on apprend en jetant un œil sur les chiffres dévoilés par Google pour ce mois d’avril. Des chiffres que la firme de Mountain View publie habituellement de manière mensuelle, mais dont nous n’avions eu aucune nouvelle au cours du mois de mars.

On découvre donc sur ces relevés en date du 16 avril que la dernière version d’Android vient de passer la barre des 4% pour s’établir tranquillement à 4.6% de smartphones équipés (respectivement 4,1% pour Oreo 8.0 et 0,5% pour la version 8.1). De son côté Nougat continue de grimper avec pas moins de 30,8% des parts. Rien de nouveau sous le soleil.

Google vient de dévoiler les derniers chiffres de répartition des différentes versions d’Android. Sans surprise aucune, Oreo galère toujours à s’y faire une place prépondérante.

Fait notable toutefois, les pourcentages des anciennes versions de l’OS de Google commencent petit à petit à perdre en influence. C’est notamment le cas d’Android 6.0 Marshmallow qui perd un peu plus de 2% par rapport à février. Même démarche, dans une moindre mesure, pour certaines des itérations doyennes de ce classement comme Android 5.0 Lollipop (- 1.7%) et Android 4.4 KitKat (- 1,5%). Malheureusement pour le géant californien, ces vieilles versions restent encore largement usitées puisqu’installées – notamment – sur nombre de tablettes tactiles vendues entre 2013 et 2015.

Le déploiement des mises à jour majeures du système, le point faible d’Android

On en parle régulièrement ici-bas, l’un des gros points faibles d’Android touche à la question du déploiement des mises à jour d’envergure sur l’ensemble des terminaux concernés. Un problème que la firme de Mountain View tente comme elle peut de combler, mais qui peine à se résorber de manière significative.

Cela n’empêchait pas le chef de la sécurité d’Android de prêcher pour sa paroisse le mois dernier en déclarant que son système était à présent aussi sécurisé qu’iOS (qui profite pour sa part d’une diffusion sans faille des patchs). On vous laissera vous forger votre propre avis sur la question…

En attendant, Google peut toujours se consoler en pointant qu’Android Oreo a grimpé de 3,5% dans le classement en un mois et demi. Un chiffre encourageant, même si Nougat profitait l’année dernière d’une croissance tout de même un peu plus nerveuse.

Crédit illustration