Clicky

Orosound présente son casque à annulation de bruit active : Tilde

Les start-ups, ce n’est pas ce qu’il manque aujourd’hui. Elles sont toutes pleines de bonnes intentions, ont des milliers d’idées à la seconde et rêvent toutes de changer le monde. La semaine dernière, nous sommes allés à la rencontre de l’une d’entre elles : Orosound. Se démarquera-t-elle du lot ? C’est ce que nous avons tenté de savoir.

Orosound est installé dans Agoranov, un incubateur public qui a pour mission de faciliter la création d’entreprises innovantes liées à la recherche publique, dans le sud de Paris. C’est dans leurs locaux que j’ai pu tester un prototype de Tilde, leur casque à annulation active de bruit (ANC).

Orosound

Le Tilde, un casque qui en a dans le ventre.

Orosound Tilde : un casque qui en a dans le ventre

Si au premier abord le casque ne paie pas de mine, avec un tour de cou qui se pose légèrement sur notre nuque et deux petits écouteurs intra-auriculaires, il est beaucoup plus technique que ce qu’on pourrait penser. Avec pas moins de huit micros intégrés, Tilde va chercher le son dans toutes les directions pour réussir à l’annuler.

Parmi ceux-ci, six sont dédiés à la téléphonie, ou plutôt à la communication. L’un des points forts de ces écouteurs est leur faculté à permettre de rester en contacter avec d’autres personnes sans avoir besoin de retirer les oreillettes. Pour ce faire, ils ont intégré des micros directionnels dans les galets placés aux extrémités du tour de cou. Ceux-ci vont capter les fréquences sonores assimilées à des voix dans un angle de 60° et occulter tout le reste, sans pour autant complètement l’annuler.

tech

Bien que nous ayons testé un prototype, celui-ci était déjà très convaincant. Placés dans une petite pièce avec un fond sonore (ambiance de bar, réacteur d’avion), nous avons pu jouer avec le variateur d’intensité. Tilde propose effectivement différents niveaux d’annulation sonore. Grâce à cette fonction, vous pourrez vous isoler quasiment intégralement, ou bien au contraire rester ouvert aux sons extérieurs.

Un appareil sur mesure

Pour ça d’ailleurs, il est important que les écouteurs soient bien placés dans les oreilles, et ils y pensent beaucoup. La taille de leur casque fait partie des grandes réflexions de la start-up. Un de leurs challenges est de trouver un modèle, un format qui conviendra à toutes les oreilles. Car oui, on peut changer de « plug » (le petit embout en plastique) pour des plus petits ou plus grands, mais il faut également que l’écouteur épouse l’oreille pour ne pas laisser entrer de sons parasites.

casque

Comme vous pouvez le comprendre, Orosound travaille sur un produit très complet. Loin des casques grands publics actuels, leur modèle se veut désigné pour beaucoup de situations différentes et ils souhaitent que leur produit puisse s’adapter aux usages de chacun. Bien que pour le moment ils se destinent plus vers un marché BtoB pour équiper des entreprises, ils proposeront évidemment Tilde à la vente au grand public.

D’ailleurs, ça se profile plutôt bien de ce côté-là aussi, car Orosound vient de finir une campagne Kickstarter et a atteint 130% de son objectif. Ils ont récolté pas moins de 78 000€ pour pouvoir finir de développer leur casque à annulation de bruit active. Ils seront présents au CES 2017 et nous sommes certains qu’ils ne laisseront personne indifférent. Le Tilde devrait être proposé à la vente à 290€ à partir de mars 2017.

Mots-clés casqueorosoundtilde

Share this post