OSIRIS-Rex a pris de nouvelles photos de Bénou et elles sont vraiment impressionnantes

La sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a atteint l’astéroïde Bénou le 3 décembre 2018. Depuis lors, elle sonde et cartographie l’astéroïde d’environ 500 mètres de diamètre découvert en 1999.

Mais le 12 juin dernier, OSIRIS-Rex a battu son propre record en effectuant l’orbite la plus proche d’un corps planétaire par un vaisseau spatial, à seulement 680 mètres d’altitude.

Bénou : image 1

Crédits NASA

La sonde en a profité pour prendre des photos absolument époustouflantes !

OSIRIS-REx descend plus près de Bénou

La mission OSIRIS-REx court sur sept ans et elle est consacrée à l’étude de l’astéroïde Bénou. Cet astéroïde se classe dans la catégorie des corps primitifs des débuts de la formation du système solaire, il y a 4,5 milliards d’années. En récupérant des échantillons de cet ancien rocher, les scientifiques espèrent pouvoir reconstituer l’histoire de notre système solaire, y compris de notre bonne vieille Terre.

Le 12 juin a marqué le début d’une nouvelle phase de la mission OSIRIS-REx, baptisée « Orbital B » (Orbite B). Pendant la phase Orbital B, l’engin spatial va tourner autour de l’astéroïde Bénou à seulement 680 mètres d’altitude. OSIRIS-REx bat ainsi son propre record qui était précédemment de 1,3 km au dessus de la surface de Bénou.

La sonde spatiale a déjà envoyé à la Terre ces premiers clichés pris depuis sa nouvelle altitude ultra basse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces photos sont vraiment impressionnantes !

La prochaine étape de la mission OSIRIS-REx

OSIRIS-REx restera en Orbite B jusqu’à la deuxième semaine d’août, et ensuite il augmentera son orbite à 1,3 km au dessus de la surface de Bénou. Les deux premières semaines d’Orbital B seront consacrées à l’étude des particules éjectées dans l’espace. OSIRIS-REx a repéré ces particules pour la première fois quand il a atteint Bénou. Les scientifiques veulent maintenant étudier ces particules en prenant régulièrement des images de l’horizon de l’astéroïde.

L’équipe en charge de la mission OSIRIS-REx va identifier quatre sites possibles pour la collecte d’échantillons. Après la phase Orbital B, viendra la Phase de Reconnaissance de la mission. Au cours de cette phase, OSIRIS-REx effectuera une série d’observations à basse altitude des deux sites d’échantillonnage retenus. À une altitude de seulement 225 m au-dessus de la surface, l’engin spatial sera capable d’identifier des objets aussi petits que 2 cm.

Bénou : image 3

Crédits NASA

Bénou : image 2

Crédits NASA