Où l’on parle d’un iPhone low cost sans Face ID

Apple cristallise à lui seul une bonne partie des rumeurs visant les produits issus de la mobilité. Chaque année, avant la présentation des iPhone, l’on assiste donc à recrudescence de bruits de couloir et de fuites. 2019 ne déroge pas à la règle et cela fait maintenant plusieurs semaines que les iPhone 11 font parler d’eux.

Alors même que l’on pensait avoir une idée assez nette de leur design et de leurs fonctions, une nouvelle rumeur lancée par le Global Times vient de surgir sur la toile. Une rumeur très étonnante.

iPhone X

Crédits Pixabay

D’après nos confrères, Apple serait en effet en train de travailler sur un iPhone entièrement destiné au marché chinois, un iPhone dont le prix de vente ne dépasserait pas les 5 000 yuans, soit les 646 €.

Un iPhone low cost en préparation pour la Chine ?

On vous le dit et on vous le répète, le marché chinois est actuellement l’un des plus convoités au monde. Ce qui n’a, au final, rien de surprenant puisque l’Empire du Milieu totalise à lui seul 1,386 milliards d’individus, soit une bonne partie des 7,53 milliards d’âmes recensées à travers le monde.

Toutefois, le marché chinois est aussi un marché très difficile d’accès pour nos constructeurs. De nombreuses marques locales n’ont de cesse de tirer les prix vers le bas. C’est notamment le cas des géants Xiaomi, Vivo ou Oppo pour ne citer que ces derniers.

Apple, de son côté, cherche depuis longtemps à trouver sa place en Chine, avec des résultats assez mitigés.

Or justement, pour séduire plus facilement les Chinois, Apple aurait l’intention d’après Global Times de lancer un nouvel appareil bien plus attractif, un appareil dont le prix tournerait autour des 5000 yuans.

Cependant, pour atteindre ce prix de vente, la firme serait également dans l’obligation de revoir ses prétentions à la baisse et ce nouvel iPhone devrait donc abandonner certaines fonctions propres aux autres modèles.

Un sacrifice nécessaire pour percer sur le marché chinois

Dans leur article, nos confrères citent notamment l’émetteur laser embarqué à bord des iPhone X, iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr. Un émetteur directement intégré au module consacré à Face ID. En d’autres termes, ce nouvel iPhone ne devrait pas être livré avec le système de reconnaissance faciale de la firme et Global Times s’attend de ce fait à ce qu’il embarque… vous allez rire… un lecteur Touch ID.

Alors bien sûr, à la première lecture, on se dit que cette rumeur a peu de chances de s’avérer exacte. Après des années passées à nous vendre la reconnaissance faciale, on imagine mal Apple revenir en arrière et repartir sur un lecteur d’empreintes digitales.

Maintenant, il ne faut pas perdre de vue que l’on parle ici du marché chinois, un marché pour lequel les plus puissantes entreprises du monde sont prêtes à faire toutes les concessions possible et imaginable. Quitte à trahir leurs idéaux en proposant des produits s’inscrivant pleinement dans la politique de censure du gouvernement.

Dans ce contexte, et compte tenu des – relatives – difficultés rencontrées par Apple sur les autres marchés (tous les curseurs enregistrent une baisse depuis le début de l’année), on imagine sans peine que Tim Cook n’hésitera pas à mettre de l’eau dans son vin s’il l’estime nécessaire.

Mots-clés appleiphone