Oubliez le Hoverboard, il ne fait pas le poids face au… FlyBoard Air !

Franky Zapata fait beaucoup parler de lui depuis le début de la semaine et cela n’a rien de surprenant car il vient de présenter un nouvel appareil assez dément. Le Flyboard Air est effectivement capable de voler dans les airs à une altitude maximale de 10 000 pieds et à une vitesse maximale tournant autour de 150 km/h. Pas de doute, le Hoverboard de Marty peut aller se rhabiller quelque chose de bien.

Franky est né à Marseille à la fin des années 70 et il a travaillé pendant plusieurs années comme pilote professionnel de jet-ski avant de monter son entreprise.

Flyboard Air

Ceci n’est pas un montage. Enfin pas officiellement du moins.

Il a remporté de nombreux prix tout au long de sa carrière et il a ainsi décroché plusieurs fois le titre de Champion du Monde de F1 RUN.

Franky est l’inventeur du Flyboard

Arrivé à la retraite, il aurait pu se la couler douce sur une plage de sable fin mais il a fait le choix de monter une boite et de travailler sur un produit totalement insolite : le Flyboard.

Présenté pour la première fois en 2012 en Chine, le Flyboard se présente un peu sous la forme d’une planche de wakeboard mais il est équipé d’une turbine de jet-ski et il n’a eu aucun mal à trouver sa place sur le marché. De nombreuses compétitions ont été organisées au fil de ces dernières années et cet étrange appareil a alors donné vie à une discipline sportive à part entière.

Le Flyboard Air, lui, va beaucoup plus loin. A la base, il ressemble un peu à un gros drone mais il est suffisamment puissant pour porter un passager. C’est pas mal, mais ce n’est pas fini car l’appareil peut aussi s’élever dans les airs et même grimper à une distance de 10 000 pieds, ce qui donne quelque chose comme 3 048 mètres.

Voler à 10 000 pieds et à 250 km/h, ce sera possible avec le Flyboard Air

Comme indiqué un peu plus haut, il peut aussi atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h, le tout avec une autonomie moyenne estimée à 10 minutes.

Selon Franky Zapata, le développement de ce prototype a nécessité près de quatre années de travail et il reste encore pas mal de détails à boucler avant de pouvoir le commercialiser.

Pas mal de gens ont cru à un fake en tombant sur cette vidéo mais ce ne serait pas le cas. En revanche, l’entrepreneur n’a donné aucune information sur le système de propulsion utilisé.

Tout ce qu’on sait, c’est que le carburant de l’engin se trouve dans le sac à dos du pilote. On peut effectivement voir un tuyau qui descend le long de sa jambe jusqu’au Flyboard Air.

Mots-clés funinsolite