Outlook 2011 serait basé sur Webkit

Ouh, les gros vilains… Chez Microsoft, on aime défendre bec et ongles les produits développés par la firme. Une firme qui a toujours mis en avant la fiabilité d’Internet Explorer 6 et qui a répété à qui voulait l’entendre que Windows Vista était un modèle de stabilité. Finalement, les gars semblent avoir compris qu’il vaut mieux s’intéresser aux produits de la concurrence et c’est ainsi que nous venons tous d’apprendre – it’s amazing – que Outlook 2011 utilisait Webkit pour interpréter le HTML.

Pour briller en société, rien ne vaut la Wikipédia. Tenez, par exemple, pour le Webkit, et bah on apprend que c’est un moteur de rendu de pages web qui est disponible sous licence BSD et GNU LGPL. Même qu’il était originellement réservé au système d’exploitation Mac OS X (à partir de la version 10.3 Panther) avant d’être portée sur Linux et Windows. Vous voyez ? En quelques lignes, j’ai tout de suite l’air beaucoup plus intelligent et il suffit de changer deux ou trois mots histoire que ça passe inaperçu.

Alors bien sûr, Webkit est utilisé par une tonne de navigateurs parmi lesquels nous pouvons citer Safari, Konqueror, Shiira (ça c’est pour faire genre que je connais les navigateurs libres), Chrome et ainsi de suite. Autant dire, pour résumer, que tous les concurrents d’Internet Explorer et donc de Microsoft l’utilisent. Notez bien que je ne pointe pas du doigt pour autant la firme de Redmond, je trouve au contraire que cette initiative est très bonne et qu’ils devraient même renouveler l’expérience pour leur prochain système d’exploitation.

Note : Ce point concerne aussi bien la version Mac que la version Windows d’Outlook 2011. Bisous.

Via (Crédits Photo)