Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Les fans inconditionnels de Lady Gaga vont être contents, Little Monsters vient effectivement d’ouvrir ses portes. Plus besoin d’invitation pour y accéder, désormais tous les internautes vont avoir la possibilité de créer leur compte et de commencer à interagir avec les autres utilisateurs du service. Surtout qu’ils vont avoir pas mal de choses à faire puisqu’ils pourront discuter entre eux, partager des photographies, accéder à toutes les dernières nouvelles concernant Lady Gaga et même mettre la main sur le calendrier des évènements à venir, qu’ils soient officiels ou pas.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Bref, vous l’aurez compris, c’est le réseau social rêvé pour tous ceux qui suivent Lady Gaga de près, ce qui n’est bien évidemment pas mon cas. Toutefois, quand on sait que la star totalise pas loin de 27 millions de followers sur Twitter et plus de 52 millions de « likes » sur Facebook, on se dit que Little Monsters risque quand même de toucher pas mal de monde et c’est aussi pour cela qu’on en parle…

L’inscription : trois clics suffisent (ou presque)

L’inscription, pour commencer, ne prend pas plus de cinq minutes. Si l’internaute peut créer son profil manuellement sur le service, il a également la possibilité de s’identifier à l’aide de son compte Twitter ou de son compte Facebook. S’il opte pour cette dernière solution, alors il ne lui restera plus qu’à indiquer son adresse mail, à saisir son mot de passe et à préciser sa date de naissance pour valider l’opération. L’interface est d’ailleurs très soignée, très ergonomique et il n’est pas nécessaire d’être un tueur en nouvelles technologies pour créer son compte sur le service. Encore heureux, d’ailleurs…

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

La galerie de médias

Quelque part, Little Monsters se positionne à mi chemin entre un Facebook et un Pinterest. Pour ce dernier, le meilleur exemple reste bien évidemment la galerie de médias qui se présente exactement de la même manière que sur ce service. Chaque photo apparaît ainsi dans un encart sur lequel on va trouver plusieurs boutons pour amorcer une discussion, répondre aux commentaires ou encore voter pour le contenu associé. En cliquant sur l’image de notre choix, celle-ci va s’agrandir dans la fenêtre et nous trouverons à sa droite une colonne centralisant tous les commentaires ajoutés. Ce qui rappelle d’ailleurs pas mal Google+, au passage.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Les discussions

Ce module-ci rappelle pas mal Digg et tous les autres services du même type. En gros, en cliquant sur cet onglet, on va se retrouver face à une série de messages triés par leur popularité et donc par le nombre de votes qu’ils ont totalisés. Si on le désire, on peut d’ailleurs ajouter notre propre vote en cliquant sur le bouton correspondant, ou même accéder au contenu de la discussion en cliquant sur son titre. Là, nous pourrons bien évidemment lire le contenu de la discussion ou encore tous les commentaires postés par les autres utilisateurs.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Les news

Après les médias et les discussions, on trouve aussi les news qui s’imposent un peu comme une revue de presse consacrée à Lady Gaga ou à Little Monsters. Une fois de plus, les concepteurs du réseau social ont opté pour une présentation à la Pinterest, chaque actualité se présente donc sous la forme d’un bloc sur lequel nous allons retrouver pas mal d’informations comme la source, le nombre de votes ou encore le nombre de commentaires. En cliquant sur la nouvelle de notre choix, on pourra l’ouvrir en plein écran et accéder ainsi à son résumé mais également à un bouton pointant vers la page associée.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Les Monsters

Pas de grosse surprise de ce côté-là, cette page se contente d’afficher le nom de tous les utilisateurs du service. Ce qui est très intéressant, en revanche, c’est qu’il est possible de les trier en cliquant sur les liens correspondants. En quelques secondes, on pourra donc afficher les membres les plus populaires, les derniers inscrits, ceux qui nous suivent ou bien ceux que l’on suit. Un bon moyen de découvrir de nouvelles têtes, mais également d’interagir avec notre communauté.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Les évènements

Passons maintenant aux évènements. Ces derniers s’affichent sous la forme d’une liste répartie en plusieurs catégories variant en fonction de la date de l’évènement. On peut donc rapidement visualiser tous les évènements à venir, on trouvera même des boutons pour acheter une place ou pour rejoindre l’évènement afin d’en discuter avec les autres personnes qui comptent y assister ou qui sont intéressés. Il suffit également de cliquer sur l’évènement de notre choix pour accéder à sa fiche et pour visualiser le lieu où il se déroulera, le nombre de participants ou encore les discussions associées. C’est sans doute l’un des modules les plus intéressants de Little Monsters puisqu’il permet d’avoir un suivi complet d’un évènement et, finalement, de le vivre de l’intérieur.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Le chat

Sur toutes les pages du service, on va trouver une colonne latérale située à droite. Cette colonne est dédiée au chat, on pourra donc voir la liste de tous les canaux créés par les utilisateurs, leur nombre de participants, et les rejoindre ensuite en un clic pour commencer à discuter le bout de gras avec les autres membres du service. Si nous ne souhaitons pas discutailler, il est bien évidemment possible de fermer cette barre latérale en cliquant sur le bouton correspondant, bouton situé tout en haut à droite dans la barre d’outils du service.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

Démarrer une discussion

Alors bien sûr, chaque utilisateur a également la possibilité d’ajouter de nouveaux contenus au réseau social. Pour se faire, il lui suffit de se placer dans la rubrique – ou dans le module – qui l’intéresse et de cliquer ensuite sur le bouton « New Post ». Là, une nouvelle fenêtre va s’ouvrir, une fenêtre contenant un nombre importants d’options :

  • Choix du module : En cliquant sur l’un des liens situés tout en haut de cette fenêtre, l’internaute pourra choisir le module dans lequel il souhaite publier son message.
  • Titre / Headline : C’est ici qu’il pourra saisir le titre de son nouvel article. Pas grand chose de plus à dire sur cette option.
  • Image, video or web url : Dans cette zone, il trouvera des boutons qui lui permettront de joindre une image, une vidéo ou un lien à son message. Notons toutefois que cette option n’est bien évidemment disponible que pour le module média.
  • Tags : Tout média, toute discussion peut être taguée par l’internaute. C’est évidemment un bon moyen de trouver ensuite des contenus associés.
  • Message : Option uniquement disponible pour le module « discussion », et qui vous permettra tout simplement de rédiger le contenu de votre article.
  • Partage vers Twitter / Facebook : Sur chaque module, on trouvera deux boutons nous permettant de partager notre contenu sur Twitter ou Facebook. Mais avant d’utiliser cette option, il faudra bien évidemment connecter nos différents comptes à notre profil Little Monsters.

Point intéressant, Little Monsters permet également à ses utilisateurs de partager des dessins. Pour se faire, toujours depuis la même fenêtre, il suffit de cliquer sur l’onglet Canvas. Là, vous vous retrouverez face à une nouvelle fenêtre qui intègre tout un tas d’outils pour vous permettre de dessiner ce que vous voulez. Une fonction pas forcément inoubliable ni même révolutionnaire, mais qui reste tout de même assez sympathique.

Little Monsters, le réseau social de Lady Gaga, est ouvert à tous !

En conclusion

Alors, qu’est ce qu’on peut dire de Little Monsters. Et bien déjà, c’est un réseau social complet et qui regroupe finalement dans un seul et même service des concepts particulièrement populaires chez la concurrence. Un peu comme si les développeurs du projet avaient cherché à regrouper dans un seul et même endroit le meilleur de Twitter, le meilleur de Facehook, le meilleur de Google+ et le meilleur de Pinterest. C’est assez intéressant, finalement, parce que ça prouve que Little Monsters n’est pas qu’un simple service destiné à flatter l’égo de Lady Gaga. Cette dernière a toujours montré un vif intérêt pour les nouvelles technologies, pour les nouveaux usages numériques, et on sent bien qu’elle a essayé d’aller le plus loin possible pour proposer à ses fans un véritable espace de détente et d’échange.

Bien évidemment, Little Monsters ne s’adresse pas forcément à tous les internautes. Si vous n’avez que faire de Lady Gaga, alors autant passer votre chemin. En revanche, si vous appréciez son style, si vous appréciez la personne et si vous aimez sa musique, alors je pense que ce service pourra vous être très utile puisqu’il vous permettra d’obtenir des informations rares et exclusives sur la star.

Essayer Little Monsters

Mots-clés little monstersweb