Qwant, le moteur de recherche à la française, ouvre officiellement ses portes

Google règne en maitre sur le secteur de la recherche web depuis plusieurs années, mais il n’est pas le seul sur le marché. En face, on trouve effectivement de nombreuses alternatives comme Bing, Yahoo, DuckDuckGo ou encore… Qwant. Ce nom ne doit d’ailleurs pas vous être inconnu puisque ce dernier a été évoqué dans ces lignes en février dernier. Et si on en reparle aujourd’hui, ce n’est pas par hasard puisque ce moteur de recherche à la française vient d’ouvrir officiellement ses portes, et vous allez pouvoir le (re)découvrir en détails tout au long de cet article. Moralité, si vous n’en pouvez plus de Google, et bien vous devriez beaucoup apprécier ce qui suit.

La plupart des moteurs de recherche fonctionnent de la même manière. Un champ, des mots-clés, des résultats qui s’affichent sur plusieurs pages, rares sont ceux à se distinguer du lot. Qwant, lui, appartient justement à cette catégorie et l’un des plus grands atouts du service, c’est sans aucun doute son interface intelligente, bien pensée et particulièrement agréable à utiliser.

Qwant : la page d'accueil

La page d’accueil de Qwant, épurée mais pas vide pour autant.

La page d’accueil du service, pour commencer, est nettement plus chargée que celle de Google. Tout en haut de la page, nous trouverons ainsi une barre d’outils qui nous permettra de changer la langue du moteur, d’accéder à la recherche traditionnelle, de partir sur la recherche d’images ou de lui préférer la recherche de personnes. Sur la droite, nous trouverons également deux autres boutons pour accéder à la liste de nos notes ou pour nous connecter à notre compte. Je reviendrai sur les notes un peu plus bas dans l’article.

Un peu plus bas, nous trouverons le champ de recherche et son bouton, mais aussi la liste des sujets chauds du moment. Cette dernière mériterait d’être étoffée, mais elle nous permettra tout-de-même de mettre rapidement le doigt sur les thèmes qui agitent la toile.

Qwant, une recherche complète et efficace

Contrairement à ses concurrents, Qwant ne se contente pas de retourner une banale liste de pages web lorsque nous lançons une requête. En réalité, il affichera les résultats en plusieurs colonnes thématiques : le web, les actualités, les contributions sociales et le shopping. Ces intitulés parlent d’eux-mêmes, les pages web se mélangeront aux messages publiés sur Twitter ou sur Facebook, le tout avec un zeste de produits derrière. Juste au dessus de ces résultats, nous aurons également droit à un carrousel présentant toutes les images en lien avec nos mots-clés.

Si cette présentation ne vous sied pas, il vous suffira de cliquer sur un simple bouton pour basculer vers l’affichage en mosaïque. Un affichage qui n’est pas sans rappeler ce bon vieux Pinterest puisque tous les résultats seront présentés sous la forme d’encarts s’emboitant délicatement les uns dans les autres. La couleur de leur bordure nous permettra d’identifier d’un seul coup d’oeil le type de contenu dont il s’agit.

Sur certaines requêtes, nous aurons même droit à une colonne supplémentaire fonctionnant sur le même principe que le Knowledge Graph de Google. Si vous tapez « Paris » dans le champ de recherche, vous pourrez ainsi obtenir de multiples informations sur notre belle capitale, comme son code postale, le nombre d’habitants, la densité et plein d’autres données très intéressantes.

Point intéressant, dans le champ de recherche, on trouvera également un bouton permettant d’activer la reconnaissance vocale, auquel cas nous n’aurons plus qu’à formuler notre requête avec notre jolie voix de rossignol.

Qwant : les résultats d'une recherche

Sur Qwant, les résultats d’une recherche s’affichent sur plusieurs colonnes.

Qwant, un système de notes pour garder une trace de ses sites préférés

Lorsqu’un internaute souhaite garder une trace de ses sites préférés, il peut parfaitement s’appuyer sur les favoris de son navigateur ou sur un quelconque service de bookmarking. Qwant, lui, a pris soin d’intégrer à son service sa propre technologie. Sous chaque résultat, on trouvera ainsi un petit bouton qui nous permettra d’envoyer le site associé vers notre presse-papier. Là, et bien il pourra soit sélectionner le carnet où la stocker, soit en créer un nouveau. Grâce à ce système, il n’aura plus besoin de passer par un service tier pour mettre de côté les sites de son choix.

C’est bien, mais ce n’est pas encore terminé puisque chaque carnet pourra être partagé avec les autres utilisateurs du moteur. Ces derniers auront la possibilité d’en faire autant s’il le désire et c’est ainsi que nous pourrons découvrir leurs propres sites préférés.

Qwant : la recherche d'images

La recherche d’images de Qwant. Très visuelle, et plutôt bien tournée.

Et la pertinence des résultats dans tout ça ?

Qwant ne manque pas de fonctions, c’est sûr, mais qu’en est-il de la pertinence de ses résultats. Un moteur de recherche qui propose plein de choses, c’est bien, mais encore faut-il qu’il soit capable de répondre à nos sollicitations et qu’il nous aide à trouver les sites dont nous avons besoin, au moment où nous avons besoin.

Histoire de m’en faire une idée plus nette, j’ai décidé de me coller dessus tout le week-end et de n’utiliser aucun autre moteur. L’expérience s’est avérée plutôt concluante. Contrairement à tous ses concurrents, Qwant ne favorise pas les gros sites, et c’est évidemment une bonne chose puisque chacun aura sa chance. Et pour tout vous dire, il est même possible que je poursuive l’expérience sur toute la semaine, juste histoire de voir s’il est encore possible de se passer de Google.

Mots-clés qwantweb