Ouya : une version premium, toute de noire vêtue

KickStarter a vu passer un certain nombre de projets très populaires, comme la Pebble ou… la Ouya. Cette dernière a même été l’une des très bonnes surprises de l’année 2012 et elle est ainsi parvenue à lever un peu plus de deux millions de dollars en quelques heures. Depuis, et bien elle a fait l’objet d’un certain nombre de critiques et il faut croire que ces dernières ont porté ses fruits puisque ses concepteurs viennent de lancer une toute nouvelle déclinaison de leur console : la Ouya Black Edition. Avec un nouveau contrôleur en prime.

Avant toute chose, sachez que ce nouveau modèle n’a pas pour vocation à remplacer l’ancien. Il vient en réalité compléter l’offre de son constructeur. Autrement dit, la première version de la console est toujours disponible, au même prix cela va sans dire.

Ouya noire

Une nouvelle version de la Ouya, toute de noir vêtue.

Le design de cette nouvelle Ouya reste inchangé et elle prend ainsi la forme d’un drôle de cube aux lignes épurées. Seul changement, sa couleur, puisqu’il profite d’une belle robe sombre des plus discrètes au lieu du gris du premier modèle.

Pour les spécifications techniques, et bien nous avons droit à un processeur Nvidia Tegra 3 T33 composé de quatre coeurs, à 1 Go de mémoire vive et à 16 Go d’espace de stockage. La mémoire interne de la console pourra être étendu par le biais de son port USB 2.0 et il sera ainsi parfaitement possible de brancher un disque dur externe si besoin est. La connectivité ne change pas et nous avons ainsi droit à une puce WiFi 802.11 a/b/g/n, à un port Ethernet, à une puce Bluetooth et à une sortie HDMI capable de faire passer de la vidéo au format Full HD 1080p.

Ouya en a également profité pour apporter quelques modifications au contrôleur vendu avec la console. Ce dernier ne propose pas de contrôles supplémentaires, mais sa forme semble être un peu plus ergonomique. Il faudra évidemment attendre les retours des premiers utilisateurs pour en avoir le coeur net.

Et vous, sinon, êtes-vous satisfaits de votre Ouya ?

Via