Clicky

Overwatch : un joueur pro a signé un contrat à 150 000 $ par an

Overwatch a réussi à fédérer une importante communauté de joueurs autour de lui et certains arrivent même à vivre de leur passion. Jay Won en fait partie et il vient ainsi de signer un contrat très juteux avec NRG.

Pendant longtemps, les jeux vidéo ont été considérés comme un sous-genre du divertissement et il suffisait ainsi de dire que vous souhaitiez en faire votre métier dans les années 90 pour attirer sur vous des regards mêlés d’incompréhension et de pitié.

Overwatch

Fort heureusement, le monde a bien changé depuis et le secteur s’est ainsi considérablement professionnalisé durant cette dernière décennie.

L’e-sport, un secteur qui se porte très bien

L’e-sport se porte en effet très bien et les organisateurs des Jeux olympiques envisagent même d’en faire une discipline à part entière… avec certaines réserves tout de même.

Jay Won est tombé dans la marmite durant l’adolescence et il s’est très vite fait un nom sur Overwatch. A seulement dix-sept ans, notre ami est même considéré comme un des meilleurs joueurs de sa catégorie. Deux équipes l’ont donc approché pour tenter de le recruter : NRG Esports et Cloud9.

Après avoir examiné attentivement leur proposition, Jay a décidé de porter son choix sur la première équipe. Un choix logique compte tenu de la teneur de la proposition. NRG a en effet proposé à l’adolescent un contrat annuel rémunéré 150 000 $ par an. Pas mal, non ? Certes, et encore plus lorsqu’on sait que cette somme n’intègre pas les éventuels gains pouvant découler des récompenses attribuées à l’équipe durant les tournois.

Un contrat à 150 000 $ par an

En conséquence, l’adolescent risque de gagner beaucoup plus d’argent s’il arrive à mener correctement sa barque et à remporter des prix.

Alors bien sûr, tout le monde ne peut pas espérer gagner une telle somme, mais cette histoire prouve au moins qu’il est désormais tout à fait possible de vivre – et même de bien vivre – des jeux vidéo.

Si vous aviez dit ça aux conseillers d’orientation dans les années 90…

Mots-clés esportoverwatch

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.