Oxite, quand Microsoft fait dans l’Open Source…

Alors ça, pour une nouvelle… Sans rire, Oxite m’a permis de me rendre compte de deux choses. La première, c’est que Microsoft est capable de soutenir des initiatives Open Source, ce que je pensais parfaitement impossible. La seconde, c’est qu’il existe encore des types qui codent en ASP. Franchement, c’est une sacrée surprise, qui méritait bien qu’on en parle…

Oxite, c’est quoi ? Et bien de ce que j’en ai lu, il s’agit d’une plateforme de blog (ou de CMS) complètement Open Source lancée par Microsoft et reposant sur son… euh… sur son .Net. Pour ceux qui ne connaissent pas, le .Net est un ensemble de produits et de technologies web que personne n’utilise. Enfin à part la firme de Redmond et quelques entreprises hypocrites, bien entendu.

Comme qu’ils disent (le blogueur n’a pas à écrire français, il n’est pas journaliste), Oxite n’est pas censée concurrencer WordPress, Movable Type ou même Sharepoint. Et c’est heureux parce que mon petit doigt me dit qu’il n’y serait de toute façon pas arrivé. Non, le grand objectif de cette plateforme, c’est simplement de permettre à des petits gars à lunettes (le développeur en PHP est souvent un mec cool, détendu, plutôt beau gosse alors que les gars qui font de l’ASP sont généralement moches) de se familiariser avec l’ASP.Net de Microsoft.

Le plus amusant, dans cette histoire, c’est sans doute qu’Oxite n’est disponible que sur Windows (Windows XP, Server 2003, Vista ou Server 2008), ce qui prouve bien que l’Open Source made in Microsoft est un courant philosophique complètement à part.

Quoi qu’il en soit, si quelqu’un veut se dévouer pour tester la plateforme, et bien ce serait chouette qu’il me dise ce qu’il en pense dans les commentaires de ce billet. Oui parce que mon ASP à moi est un peu rouillé et que je n’ai pas spécialement envie de m’y remettre pour l’instant. Ah, et pour ceux qui pourraient penser que je tire encore sur Microsoft, il faut savoir que j’aime beaucoup Sharepoint, qui est à mon sens une solution idéale pour les PME qui souhaitent déployer facilement un intranet.

Faut pas croire, il y a des trucs que j’aime bien, chez Microsoft…