Clicky

Ozobot : un mini robot programmable pour vous initier à la programmation

La robotique est un domaine d’étude fascinant et vous faites peut-être partie de celles et ceux qui sont tombés en adoration devant l’oeuvre du grand Asimov. Si c’est votre cas, alors les Ozobots sont littéralement faits pour vous. D’autant qu’ils vont aussi vous permettre de vous initier tout doucement à la programmation. Envie d’en savoir plus ? Vous ne pouviez pas mieux tomber.

Comme leur nom ne l’indique pas forcément, les Ozobots se présentent sous la forme de petits robots sphériques montés sur des roulettes, des robots capables de prendre leurs propres décisions.

Ozobot

Voilà à quoi ressemble un Ozobot.

Enfin presque, parce que c’est un peu plus compliqué en réalité.

Un petit robot qui tient dans la main

A la base, l’Ozobot est en mesure de détecter des lignes et d’analyser des couleurs et des flashs lumineux. Ensuite, il peut adopter différents comportements mais ce sera à vous, et uniquement à vous, de déterminer les actions qu’il doit accomplir en fonction des situations rencontrées.

Pour se faire, il vous suffira de mettre les mains dans le cambouis et de passer par les applications mobiles (iOS et Android) proposées par le constructeur. Notez d’ailleurs que ce dernier a plutôt bien fait les choses et il propose ainsi plusieurs jeux radicalement différents les uns des autres. Plus d’infos sur cette page.

Les experts en robotique n’y trouveront sans doute pas leur compte, mais les Ozobots devraient permettre aux néophytes de se familiariser avec le sujet. Aux néophytes, mais aussi aux enfants.

Si l’aventure vous tente, sachez que le constructeur propose plusieurs packs distincts. L’Ozobot est vendu 49,99$ à l’unité, en blanc ou en noir. Si vous voulez le pack complet, il faudra débourser 99,99$. 

Et on termine avec la vidéo de présentation qui vous permettra de mieux comprendre le concept.

Mots-clés ozobotrobotique

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.