Panasonic Lumix GX2 : les premières spécifications techniques officieuses

Comme évoqué un peu plus tôt dans la semaine, Panasonic pourrait profiter de la torpeur de l’été, et plus précisément de la chaleur estivale du mois d’août, pour présenter un tout nouvel APN hybride qui s’adresserait avant tout aux experts à la recherche d’un appareil aux dimensions compactes. Les fins connaisseurs l’auront compris, il s’agit bien évidemment du Lumix GX2, soit de celui qui viendra succéder au… GX1. Et même si son nom n’est pas encore réellement confirmé – nous ne sommes donc pas à l’abri d’un revirement de dernière minutes – les fouineurs de chez Digicame sont parvenus à obtenir les premières spécifications techniques officieuses de la bête, des spécifications que vous allez naturellement pouvoir découvrir plus bas dans l’article.

Comme à l’accoutumée, il convient cependant de rappeler que toute rumeur doit nécessairement être prise avec la plus grande des prudences. Si Digicame s’est très rarement trompé jusqu’à présent, et si les constructeurs semblent éprouver la plus grande difficulté à garder secret leurs nouveaux produits, rien ne dit que les informations qui suivent s’avèreront exactes. Moralité, vous feriez sans doute mieux de penser à vous équiper de vos pincettes à rumeurs avant d’aller plus loin.

Des spécifications pour le Panasonic Lumix GX2

Panasonic serait parvenu à mettre la main sur les premières spécifications du Lumix GX2.

En outre, sachez que ce n’est pas la fiche technique complète du GX2 que vous allez pouvoir découvrir ici. Pas encore, du moins. Pour le moment, seules quatre caractéristiques du nouveau boitier de Panasonic seraient connues :

  • Nouveau capteur de 18 mégapixels.
  • Vitesse maximale de l’obturateur à 1/8000 seconde.
  • Stabilisateur d’image intégré.
  • Viseur inclinable intégré.

Le plus étonnant avec ce bruit de couloir, de mon point de vue, c’est la supposé présence d’un viseur intégré au boitier. Sur le GX1, le seul moyen pour profiter d’un viseur, c’était d’acheter en option l’accessoire dédié, un accessoire qui ne s’intégrait donc pas au boitier. Si les sources de Digicame disent vrai, alors Panasonic aurait finalement changé de stratégie en intégrant directement un viseur à son boitier. Sachant que ce dernier vise plutôt un public expert, ou tout du moins enthousiaste, c’est assez cohérent mais il n’empêche qu’il vaudra mieux ne pas s’emballer trop vite.