Paris se prépare à la dématérialisation intégrale des tickets de métro

À Paris, le smartphone pourrait bientôt servir à voyager dans le réseau des transports ferroviaire. Ce projet, en cours de conception, est initié par le STIF (Syndicat des Transports de l’Ile de France). Les objectifs sont l’abolition du traditionnel ticket de métro et du Pass Navigo.

Ce projet pourrait largement fluidifier les systèmes de transport en facilitant réellement le mode de paiement. Le génie de cette idée consiste en la suppression des barrières sans recourir aux technologies coûteuses comme la reconnaissance de l’iris.

Métro Paris

Un jour, il sera peut-être possible de payer le métro avec son smartphone à Paris.

Voyager en train tranquillement juste en payant via son smartphone sera une réalité à Paris.

La démarche vers la concrétisation

Pour l’instant, le STIF et ses partenaires préconisent le lancement d’un porte-monnaie électronique dédié au transport. C’est en fait une carte anonyme que l’on pourra recharger en fonction de ses besoins.

Le post paiement constitue également une étape intéressante qui figure aussi au programme. À terme, le règlement se fera après le trajet,  en fonction du trajet effectué sur les lignes de transports en commun.

Préalablement, l’usager est tenu d’indiquer son moyen de paiement : depuis un compte sur le smartphone par exemple ou directement depuis sa carte bancaire.

Sûreté du paiement

Afin de mesurer le trajet, les gares devront être équipées de portiques de sécurité. En tout cas, il ne faut pas oublier que le but est de payer moins cher que le Pass Navigo.

Une idée serait aussi de se procurer un titre de transport depuis son smartphone, via un QR Code, de manière sécurisée. De plus, la carte bancaire pourrait également servir de moyen de validation, et le coût sera calculé en fonction du trajet.

Ce projet est favorablement accueilli par les Parisiens et les usagers du métro en général. Par contre, il faudra au moins deux ou trois ans pour qu’il se concrétise.

Au Japon, le ticket dématérialisé est déjà chose courante. La capitale française est donc en train d’emprunter le modèle nippon. D’un côté, Paris se met en phase avec l’époque. D’un autre côté, cela résout le problème récurrent des queues devant les guichets de métro.

Si le projet est couronné de succès, d’autres grandes villes de l’Hexagone suivront voire des métropoles européennes. Wait and see…

Mots-clés Paristransport