Pas de doute, on vient de trouver le sextoy le plus bizarre de l’histoire des sextoys

Une équipe d’ingénieurs a imaginé le jouet sexuel le plus bizarre qu’on n’ait jamais vu. N’étant pas encore disponible dans le commerce, il est tout de même visible sur Indiegogo. Le concept a été repéré par Kyle Machulis, spécialiste de télédildonique c’est-à-dire d’appareils de stimulation sexuelle autonomes. Le gadget érotique a été baptisé BigoDicky. Il ressemble à un instrument de torture d’un nouveau genre.

Concrètement, le BigoDicky est une brassière de sport équipée d’un stimulateur de tétons assorti d’un minishort. Ce dernier est muni d’un gode mobile qui vient prendre sa place dans le vagin de l’utilisatrice pour effectuer ensuite des mouvements de va-et-vient.

OMG

Le projet avait été engagé par l’entreprise hongkongaise Quadragon Digital Media Limited. La campagne de crowdfunding a échoué en 2017, un an après son lancement.

Un instrument de BDSM d’un nouveau genre

« Sensationnel. Ce projet Indiegogo est une révolution innovante absolue dans des produits conçus pour les femmes, fabriqués par une équipe entièrement masculine qui n’a jamais rencontré une femme, et peut-être jamais rencontré un autre être vivant du tout », a réagi Kyle Machulis à sa découverte.

Imaginé par une équipe de cinq hommes, le dispositif a été fortement critiqué pour refléter une méconnaissance de la femme. Le soutien-gorge est muni de dix-huit pads de stimulation musculaire (neuf par sein) et de masseurs rotatifs. Par ailleurs, le gode de quinze centimètres pénètre l’utilisatrice de manière monotone.

Le dispositif a également été la cible de vives critiques en raison de son esthétique. Cet instrument de BDSM est de couleur rose bonbon.

Quadragon espérait pouvoir récolter la somme de soixante-mille dollars. Cependant, seulement huit personnes ont financé l’initiative. Cette dernière n’a rassemblé que 2170 dollars.

Un masturbateur masculin

Quadragon a également imaginé un masturbateur masculin baptisé « Zizi ». « La plupart des pratiquants de l’onanisme se contentent de stimuler la partie inférieure de leur corps. Chez Quadragon, nous croyons qu’une simulation de rapport sexuel convaincante doit faire appel au toucher », a souligné la start-up.

« C’est la raison pour laquelle nous avons développé Zizitube. Zizitube, c’est un film porno en VR, un jouet de masturbation, mais aussi une expérience tactile complète », a-t-elle poursuivi.