Path 2.1 : Nike+ et Music Match

Path 2.1 est arrivé et autant dire que cette nouvelle version va enchanter tous ceux qui ne jurent que par cette application. Logique, puisqu’elle apporte pas mal de nouveautés à commencer par le support de Nike+ et par l’intégration d’un nouvel outil dédié à la reconnaissance musicale : Music Match. Et bien sûr, ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg puisque Path va encore un peu plus loin avec quelques changements et quelques améliorations discrètes mais notables.

Path 2.1 : Nike+ et Music Match

Pour Nike+, ce n’est pas compliqué, Path intègre désormais ce qu’ils appellent le Nike+ GMS Running Stories. Derrière ce nom à rallonge se cache la possibilité de partager facilement ses plus beaux « runs » sur le service. Pour se faire, il faudra s’équiper de Nike+, bien sûr, et passer ensuite par l’application dédiée sur notre iDevice. Là, on trouvera un menu qui nous permettra d’associer notre compte Path et donc de balancer nos parcours directement sur la plateforme sans s’inquiéter de rien.

Music Match, lui, est directement intégré à l’application. Lorsque vous ajoutez une piste musicale à votre profil pour la partager avec vos amis, vous allez trouver un nouveau bouton qui vous permettra de lancer un outil qui ressemble fort à Shazam. Il vous suffira ainsi d’approcher votre téléphone de la source sonore pour qu’il détecte automatiquement le titre associé. Vous n’aurez alors plus qu’à le sélectionner pour le partager avec votre communauté.

Et ce n’est pas tout. On va également trouver un nouveau filtre payant et la fonction dévolue à la prise de clichés va enfin nous permettre de dissocier les points d’exposition de la mise au point, exactement comme ce que l’on trouve du côté de Camera+, pour ceux qui connaissent.

Au final, cette nouvelle mouture cumule les bons points et elle prouve surtout que non, Path n’est pas une pâle copie d’Instagram. Loin de là, même… Pour profiter de cette nouvelle version, ce n’est pas compliqué, il suffit en effet de mettre à jour votre mobile.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Android.Pikspam

    Android.Pikspam : une nouvelle menace sur Android

    Symantec a levé un nouveau lièvre en mettant le doigt sur une menace qui touche tous les terminaux fonctionnant sous Android. Une menace qui se présente sous la forme d’un méchant robot dont le seul et unique objectif est de vous inonder de SMS publicitaires. Dans quel but ? Tout simplement pour vous pousser à télécharger des applications contenant des saloperies. Oui, et si le sujet vous intéresse, alors sachez que cette menace porte même un nom : Android.Pikspam. Rigolo, bien sûr, mais ce n’est pas une raison pour le sous-estimer car cette menace n’est vraiment…

  • Google Maps 6.9 et Google Earth 7.0 sont dans la place !

    Google Maps 6.9 et Google Earth 7.0 sont dans la place !

    La Google I/O ne fait que commencer et nous croulons déjà sous les annonces. Cette fois, ce sont Google Maps et Google Earth qui sont à l’honneur puisque la firme a profité de sa conférence annuelle pour déployer une mise à jour pour ces deux services. Google Maps passe donc en version 6.9, Google Earth en version 7.0 et ils apportent tous les deux de nombreuses nouveautés que vous allez pouvoir découvrir tout de suite en lisant la suite de cet article. Google Maps 6.9 : intégration d’un mode hors ligne On commence par Google…

  • Voilà à quoi aurait pu ressembler iOS dans les années 80

    Voilà à quoi aurait pu ressembler iOS dans les années 80

    Les années 80, c’étaient les meilleures années de toute l’histoire de l’humanité. On avait des pures séries comme « Tonnerre Mécanique », des chouettes dessins animés comme « Bibifoc » et même des tubes intersidéraux comme « C’est la Ouate ». Accessoirement, c’est aussi en 1980 que votre humble serviteur a déployé ses ailes de lumière sur le monde. Ma mère s’en souvient encore d’ailleurs. Faut dire aussi, un accouchement qui dure 14 heures, ça ne s’oublie pas facilement. Enfin, en tout cas, on peut dire que les années 80 ont marqué notre histoire et c’est aussi un peu pour cela…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -