Payé pour tester Anthem, un YouTubeur appelé à supprimer le logo EA de sa vidéo d’impressions négatives

Après avoir publié une vidéo sur le nouveau BioWare Anthem où ses impressions étaient majoritairement négatives, un YouTubeur a été contacté par Electronic Arts pour lui demander de retirer le logo de l’éditeur sur les images de sa critique. Parce que oui, cet internaute avait été payé par EA pour faire ce test.

Connu sur la plate-forme sous le pseudonyme Gggmanlives, un YouTubeur y a récemment publié une vidéo de critique d’Anthem. Soit le nouveau titre action RPG de BioWare édité par Electronic Arts. Et figurez-vous que Gggmanlives n’a pas vraiment aimé le jeu et qu’il ne s’est pas privé de le faire savoir dans sa vidéo.

Pourquoi cette sincérité poserait problème ? Parce que ce YouTubeur, comme confirmé à VG247, avait été payé par EA, via le programme Game Changers, pour réaliser cette critique. Et démolir un titre tout récent n’est pas ce que l’on pourrait appeler une bonne publicité.

La vidéo de la critique d’Anthem finalement remise en ligne sans la marque EA

Peu de temps après la mise en ligne de cette vidéo, ce qui pouvait être craint s’est produit : EA a contacté Gggmanlives pour lui demander de retirer la watermark (marque en transparence) EA de sa vidéo.

Et comme cela nous est précisé, ce logo indique que l’utilisateur est membre du programme Game Changers.

Dans une conversation privée Twitter avec un rédacteur de VG247, Gggmanlives a donné des éléments permettant de comprendre le problème : « À la base, je n’avais pas le droit de dire quoi que ce soit de négatif sur le jeu si j’avais le watermark, parce qu’il  signifie que EA soutient ce contenu et le partage via le réseau Game Changers ou quelque chose comme ça. Je ne sais vraiment pas ce que tout cela signifie. On m’a juste dit que ça devait [NDLR : la vidéo] devait être retiré et qu’il s’agissait d’une rupture de contrat ou de quelque chose dans le genre. »

Un responsable d’EA a depuis réagi en indiquant que la demande de retrait de la vidéo n’avait « rien à voir » avec son contenu, qu’il était question ici de « conditions de divulgation » non remplies et qu’il encourageait les Game Changers à faire preuve d’honnêteté dans leurs critiques pour obtenir la confiance de la communauté. Reste que Gggmanlives a depuis mis en ligne une version de sa critique expurgée de la watermark EA, en rappelant dans son titre que le jeu « reste mauvais », et la vidéo apparaît désormais en conformité avec le règlement du programme. Magie.